« Quatre-vingts auteurs en quête de personnages »

Dossier : X-auteurs, la plume apprivoiséeMagazine N°651 Janvier 2010
Par Philippe BONNAMY (61)

Bien concevoir un roman

Bien concevoir un roman
Quelques suggestions de Philippe Bonnamy : « Il me semble qu’il faut commencer par les personnages, écrire quelques pages sur chacun d’eux : leur biographie, leurs proches, leurs études, leurs goûts, etc., et bien s’en pénétrer de manière à ce que leurs réactions soient toujours conformes à leur personnalité. Ensuite, définir le fil directeur de l’histoire, sans pour autant décider de tout à l’avance. En général, je sais comment ça commence, j’entrevois seulement comment ça finit. Enfin, prendre son temps, y penser toujours, rédiger de temps en temps.»

Mais qui donc est la belle inconnue du Lancastria ? Britannique, assurément. Serait-ce la Dame du Lac, ou quelque avatar de Miss Marple ou de la reine Victoria ? Pour en savoir davantage, il vous faudra débourser vingt-deux euros aux éditions L'Harmattan. Pour l'auteur, Philippe Bonnamy, le bouillant créateur du tout nouveau groupe X-Auteurs, c'est plutôt un cas de " …, et pour la Gloire ". " J'avais déjà publié un roman il y a une vingtaine d'années1, confie-t-il.

Plus récemment, j'ai été saisi de nouveau par l'envie d'écrire, encouragé par deux camarades de promotion, Marcel Cassou et Jacques Marvillet, eux-mêmes auteurs prolifiques. Nous avons soumis en juillet dernier l'idée du groupe X-Auteurs au Délégué général de l'AX, Pierre Mary, qui l'a accueillie très favorablement. Je saisis l'occasion de l'en remercier dans ces colonnes. Le temps de recevoir l'aval du Conseil et de remplir les indispensables formalités et le groupe était prêt à démarrer fin septembre. "

Une avalanche de candidatures

Une petite annonce, passée à tout hasard dans la lettre mensuelle de " polytechnique.org ", a déclenché une véritable avalanche. " Nous comptons déjà quatre-vingts membres, camarades, épouses, copains ou copines, tous avides de mettre la main à la plume. La moitié d'entre eux ont déjà publié, parfois à compte d'auteur, fictions, poésies ou pièces de théâtre, sans parler naturellement des publications scientifiques ou professionnelles de bon nombre de nos camarades. " " Nous sommes satisfaits, bien sûr, mais il faut aller plus loin. " Trois groupes de travail ont donc été constitués, répondant aux trois principales attentes exprimées.

Une auberge espagnole
Adhérer au groupe X-Auteurs, rien de plus facile. Il suffit de réclamer par courriel et de remplir une petite fiche modérément inquisitrice qui sera ensuite répercutée à tous les membres existants. Elle permet d'exprimer ce qu'on apporte et ce qu'on souhaiterait trouver. Point n'est besoin d'être déjà un auteur, réputé ou modeste. Tout un chacun est admis, pour peu qu'il ait envie d'écrire et de se faire plaisir.

Le groupe X-Auteurs

Président : Philippe Bonnamy (61)
Vice-présidents : Marcel Cassou (61)
et Jacques Marvillet (61)
Trésorier : M.-C. Hugonnard-Bruyère
Secrétaire générale : Claudine Guittet

Adresse : c/o AX 5, rue Descartes, 75005 Paris

Philippe Bonnamy (61),
successivement ingénieur de production pétrolière sousmarine, banquier et entrepreneur, a tiré de sa première expérience son premier roman, Le vol de Mercure (Denoël). Il a ensuite enseigné l’art de la création d’entreprise dans diverses écoles et universités, source d’un deuxième ouvrage sur L’aventure de la création d’entreprise (Démos). Il poursuit aujourd’hui une activité de conseil.

Le virus de l’écriture l’a repris récemment avec L’inconnue du Lancastria, du nom d’un transport de troupes britannique coulé en juin 1940 au large de Saint-Nazaire.

Marié, 3 enfants, 7 petits-enfants, il s’adonne aussi au tennis, au bridge et à la randonnée pédestre et à vélo.

 
Mieux écrire

D'abord, essayer de mettre en place un ou des " ateliers " d'écriture selon la nature de la demande : ceux qui n'ont encore rien publié voudraient bien savoir comment s'y prendre. Les plus chevronnés aimeraient bénéficier de la critique constructive de leurs homologues. Bref, comment nous organiser ?

Approcher les éditeurs

C'est Marcel Cassou, le plus expérimenté en la matière, qui se charge de cette deuxième et fondamentale animation. " On estime qu'un manuscrit sur mille parvient à être publié, hors publication à compte d'auteur naturellement. Notre objectif est de jouer sur l'appartenance à X-Auteurs pour sensibiliser favorablement les éditeurs. " Le groupe de travail se propose dans un premier temps de compiler les expériences. 

Séduire les lecteurs

Une fois édité, encore faut-il être lu. " Faute de mieux, les méthodes sont toujours les mêmes : séances de signatures, organisation de manifestations, bref du " marketing " plus ou moins classique comme pour n'importe quel produit à vendre considère Philippe Bonnamy.

Parmi elles, les " recensions " d'ouvrages, qu'on pourrait peut-être critiquer comme de gentils cirages de bottes entre amis, restent cependant très appréciables et, j'espère, très appréciées. " Peut-on faire mieux ? c'est l'objet de la réflexion en cours.

Vers un site Internet

Il faut, bien sûr, communiquer régulièrement entre membres du groupe.

" Pour l'instant, dit le président, nous avons choisi d'utiliser la méthode des courriels collectifs et de mettre systématiquement tous les membres en copie de tous les messages. L'inconvénient est le nombre de destinataires. Chaque message est ainsi précédé d'un véritable drap de lit qui reproduit les noms et les adresses de tous. Mais tout le monde n'apprécie pas. Certains voudraient pouvoir échanger des opinions, parfois de façon plus acerbe, en se limitant à un drap pour deux. "

" L'idéal serait de disposer d'un site Internet, mais cela pose encore quelques problèmes d'organisation. Alors, il sera beaucoup plus facile d'échanger, même si certains regretteront avec nostalgie le temps où, dans le grand lit de nos messages, nous étions quatre-vingts auteurs. "

Autour d'une table
Le groupe X-Auteurs est avant tout un lieu de convivialité qui reste pour l'instant virtuel. Pas de cotisation, pas de trésor, même si les statuts prévoient un trésorier. Mais il est envisagé des agapes à frais partagés, à la Maison des X (… ou Chez Drouant ?), pour débattre d'un sujet ou faire intervenir un conférencier. Et, pourquoi pas, décerner un prix littéraire au dessert.

Propos recueillis par Jean-Marc Chabanas (58)

1. Le vol de Mercure, écrit sous le pseudonyme de Jean-François Mélis.

 

Poster un commentaire