Le haut débit sur câble coaxial

Dossier : XMP-Business Angels : Des actionnaires pas comme les autresMagazine N°629

REPÈRES
Comminter a été créée en mai 2003 par Serge Masson, ancien PDG de la S.A Téléinformatique Système, et son fils Alban. Elle compte aujourd’hui deux salariés. Elle est spécialisée dans le déploiement d’Internet dans de grands ensembles tels qu’appartements, casernes, hôtels, résidences ou petites communes disposant d’un réseau de distribution

Une nouvelle technologie permet de transporter téléphone, télévision et Internet à très haut débit sur un seul câble coaxial, dans les grands ensembles, immeubles, casernes, hôpitaux ou même les petites communes.

L'idée proposée par la société Comminter est d'utiliser les câbles coaxiaux existants pour transporter les différents services numériques à très haut débit (100 mégabits par seconde), économisant câblage et entretien.

Équiper les bases aériennes

L'appel aux investisseurs de XMP-BA fait suite aux contacts de la société avec une dizaine de bases aériennes françaises pour répondre à la demande d'accès à Internet de la part des personnes qui résident sur ces bases. Les personnels sont logés dans une dizaine de résidences de cent logements par base en moyenne et n'ont aucune possibilité d'accéder à Internet.

La solution proposée répond aux exigences de débit, sécurité, simplicité et contrôle, mais le client potentiel rencontre des difficultés d'investissements pour financer ce type d'installation.

Comminter souhaite profiter de cette opportunité en finançant les installations grâce à une levée de fonds auprès d'investisseurs.
Une base moyenne compte 900 résidents. La durée moyenne des séjours est de deux ans. Les premières enquêtes tablent sur plus de 30 % des résidents d'ores et déjà prêts à souscrire un abonnement à 19,90 euros par mois. Avec 270 abonnés en moyenne, il est possible de réaliser une marge brute de plus de 25 000 euros par mois, soit un retour sur investissement en moins de douze mois.Un investissement de 300 000 euros permet de financer dix bases, le client acceptant en contrepartie un contrat d'exclusivité de sept ans, reconductible.

Plusieurs sorties possibles

Les sorties futures proposées aux « business angels » sont de trois ordres : nouvelle levée de fonds plus importante avec introduction de nouveaux partenaires ; vente de l'activité à un groupe ou rachat interne des actions.

Poster un commentaire