Bal de l'X, gala de solidarité

Le Bal de l’X, gala de solidarité et soirée de prestige

Dossier : Le mot du présidentMagazine N°776 Juin 2022
Par Marwan LAHOUD (83)

En relevant mon courrier électronique, je suis tombé en premier sur le gentil rappel de notre rédactrice en chef : « Président, nous attendons votre mot, nous comptons sur vous ». Est apparue alors sur mon écran une alerte annonçant un message d’un de mes jeunes camarades du conseil d’administration, féru de traditions poly­techniciennes et grand expert de l’histoire de notre école, qui me transmettait une de ses trouvailles sur internet : un avis important de la société amicale de secours des anciens élèves de l’École polytechnique, en date du 26 avril 1946 annonçant le 57e Bal de l’X à l’Opéra Garnier.

Tradition bien établie, la 130e édition de notre bal de charité s’est tenue le 20 mai dernier au Palais Garnier.

Je ne reviendrai pas sur le magnifique spectacle auquel nous avons assisté, ni sur le Quadrille des lanciers exécuté par nos jeunes camarades, élèves et étudiantes présents sur le platâl. Comme il se doit dans de telles circonstances, le dîner, servi à l’issue du spectacle, était digne des lieux et de l’événement. Les plus jeunes ont, bien entendu, prolongé les festivités tard dans la nuit.

En somme, l’association du luxe, de l’art, de la beauté et de l’intelligence qui font la quintessence de Paris.

 

“Le Bal de l’X, la plus belle soirée parisienne.”

 

Je voudrais rappeler la vocation de gala de charité et de solidarité de ce rendez-vous de prestige. C’était l’intention première de nos antiques qui ont été à l’initiative de l’événement. Le conseil d’administration a recommandé que tout soit mis en œuvre pour retrouver pleinement l’esprit de soirée de charité et de solidarité et par conséquent que le bilan économique permette de disposer de ressources suffisantes en mesure d’alimenter significativement notre caisse de solidarité.

Depuis quelques années le travail incessant de la délégation générale, du binet Bal et de la Commission du Bal du conseil de l’AX, ont permis de retrouver le chemin d’un Bal de l’X légèrement positif. Que soient remerciés tous les camarades et toutes les entreprises qui ont été les mécènes de ce redressement. Il nous faut aller beaucoup plus loin en nous inspirant de ce qui fait le succès des soirées de prestige qui servent aux levées de fonds dans le monde, sans pour autant perdre le cocktail qui fait du Bal de l’X, la plus belle soirée parisienne.

Poster un commentaire