Yannick d’Escatha, président du Conseil d’administration de l’École polytechnique

Dossier : ExpressionsMagazine N°566 Juin/Juillet 2001

Le conseil des ministres a nommé mercredi 2 mai 2001 Yannick d’Escatha président du Conseil d’administration de l’École polytechnique.

Yannick d’Escatha succède à Pierre Faurre, P.-D.G. de la Sagem décédé en février 2001 ; le directeur général de l’X et vice-président est le général Gabriel Berger de Nomazy.

Ancien élève de l’X (promotion 1966), ingénieur en chef du corps des Mines, Yannick d’Escatha, 52 ans, est directeur général délégué d’EDF depuis janvier 2000. À ce titre, il est chargé de définir la politique industrielle de l’entreprise.

Pendant plus de dix ans à l’École polytechnique, il est maître de conférences en mécanique tout en conduisant des travaux de recherche en mécanique des structures et en mécanique de rupture.

En 1973, il participe à l’élaboration de la réglementation technique française en matière de chaudières nucléaires à eau, puis à son application en tant qu’expert auprès du ministère de l’Industrie.

En 1978, il est nommé chef du bureau de Contrôle de la construction nucléaire, où il assume la responsabilité du contrôle technique de l’État dans l’application de cette réglementation au programme électronucléaire français.

En 1982, il est détaché auprès de la société Technicatome, filiale du CEA, dont la mission principale est la maîtrise d’oeuvre industrielle de la propulsion nucléaire des bâtiments de la Marine nationale. Après avoir été directeur des Établissements de Cadarache et d’Aix-en-Provence, Yannick d’Escatha est nommé directeur général adjoint de Technicatome le 1er janvier 1987.

Le 1er mars 1990, il est appelé par l’administrateur général du Commissariat à l’énergie atomique, pour occuper les fonctions de directeur de la Direction des Technologies avancées, nouvellement créée, et devient administrateur général adjoint du CEA en septembre 1992.

Il est nommé administrateur général du CEA à compter du 1er juillet 1995, et président de CEA-Industrie le 28 juin 1999.

Yannick d’Escatha est d’autre part membre de l’Académie des technologies.

Poster un commentaire