XMP-Consult, ou comment de nouveaux horizons se sont ouverts à moi

XMP-Consult, ou comment de nouveaux horizons se sont ouverts à moi

Dossier : ExpressionsMagazine N°766 Juin 2021
Par Laurent QUIVOGNE (84)

L’intention de cet article est de témoigner de ce que j’ai trouvé au sein de XMP-Consult et de montrer combien, pour un consultant indépendant, « indépendance » ne doit pas être le synonyme de solitude ; combien également briser sa solitude ne signifie en rien renoncer à son indépendance.

 

XMP-Consult est une association de consultants indépendants issus des grandes écoles. Elle s’est constituée à partir de groupes X, des Mines et des Ponts, mais intègre désormais des consultants d’autres horizons.

Je suis membre de cette association depuis plusieurs années, administrateur depuis cinq ans et secrétaire général depuis le mois de septembre dernier.

J’ai récemment écrit, pour La Revue des Mines, un article sur mon parcours au sein de l’association (lire l’article de La Revue des Mines). J’en rappelle simplement la conclusion ; je suis arrivé dans l’association pour obtenir des affaires, j’ai trouvé mieux que cela : un nouvel horizon professionnel.

J’écris ici mon témoignage, non pour me mettre en avant, mais d’abord pour vous entretenir de cette association formidable qui m’a permis de progresser dans ma conception du métier de consultant. J’aspire à donner envie, à ceux qui parmi vous sont concernés, de nous rejoindre et de participer à l’aventure.

Sortir des idées reçues

La force d’une association, c’est d’abord l’effet miroir : comment cela permet de nous confronter à nos pairs et, de l’extérieur, d’entendre des opinions, d’observer des attitudes que nous pouvons avoir nous-mêmes mais qui nous apparaissent ainsi sous un jour nouveau.

Les ateliers, les groupes réguliers ou ponctuels nous donnent l’occasion de nous confronter les uns aux autres, de confronter également nos pratiques et de partager nos difficultés.

Pour apprendre, il faut désapprendre, c’est-à-dire parfois sortir d’idées reçues qui semblent aller de soi mais qui, en réalité, sont de pures et encombrantes constructions mentales.

J’aimerais pour cela prendre un exemple.

Les fausses bonnes idées du parcours du consultant

Presque tous, nous nous imaginons d’abord qu’il faut « bâtir son offre ». Au fond, garnir sa vitrine des merveilleux produits que nous avons à vendre. C’est oublier cependant que le commerce d’un consultant est comme un magasin dans une rue très peu passante. Nous ne pouvons pas compter sur le nombre. Nos rencontres avec nos clients potentiels sont rares et, la plupart du temps, ils n’ont pas le temps de faire du lèche-vitrine.

Après avoir bâti cette offre, nous nous épuisons à prospecter. Épuisement d’abord parce que l’effort est maximal pour la majorité d’entre nous : décrocher son téléphone, passer le barrage des standards, des secrétaires pour obtenir, à de rares occasions, un rendez-vous qui sera reporté plusieurs fois ; ensuite parce que le retour est souvent décevant et ne nous encourage guère à continuer.

Nous oublions là qu’un consultant est seul et qu’il ne peut pas compter sur le soutien d’une organisation. Ni du point de vue de la force de frappe, qui permet de tirer parti des statistiques (x appels, y contacts, z affaires), ni du point de vue de la marque. Un consultant est, je le répète, totalement seul. Mais c’est là aussi sa dignité et son honneur.

Le résultat est potentiellement catastrophique. De l’épuisement, disais-je, mais aussi un sentiment d’échec et, finalement, de mésestime de soi, ainsi parfois que des difficultés financières.

Voilà une chose, peut-être fort banale pour certains, dont j’ai pris conscience au fur et à mesure de mon engagement dans l’association.

Demander de l’aide et du soutien

La vertu d’une association telle que XMP-Consult, c’est précisément de briser notre solitude. Non seulement briser cette solitude, mais aussi nous permettre de sortir d’un mode de fonctionnement auquel nous ne voyions pas d’alternative et qui nous mène potentiellement à l’échec.

L’association n’a pas pour but de résoudre nos problèmes : elle ne nous donne pas de mission, sinon de façon très anecdotique ; elle ne nous aide pas directement à mieux gérer nos problèmes au quotidien ; elle n’est pas une mère attentive de qui nous pouvons tout attendre.

XMP-Consult est le creuset où nous rencontrons des personnes qui ont les mêmes problèmes que nous, un creuset où nous pouvons forger notre identité professionnelle.

“L’association est un creuset
où nous pouvons forger notre identité professionnelle.”

 

Il y a cependant un prérequis pour y parvenir : savoir demander du soutien à autrui. Ce qui signifie se dévoiler, exposer ses vulnérabilités et ses difficultés.

C’est ici que la vertu de l’association est la plus marquante : offrir à ses membres un endroit sûr et bienveillant ; un endroit où ils pourront s’ouvrir sans crainte de subir un préjudice. Raison supplémentaire, me semble-t-il, pour que les enjeux financiers ne soient pas présents (ou pas trop présents) entre les membres de l’association. Il est plus difficile d’exposer ses propres problèmes devant quelqu’un avec qui je serai au bureau le lendemain matin.

La foi plus encore que la confiance

Ce que j’en dis ici reflète mon opinion, non une généralité. Libre à chacun de bâtir son offre et de passer des dizaines de coups de téléphone s’il en a l’énergie et la volonté. Peut-être que certains y trouvent leur compte.

Mon parcours au sein de l’association m’a permis de choisir mon camp, de me « forger » une opinion, qui fait partie maintenant de mon identité professionnelle.

J’y ai gagné, non pas confiance en moi, mais une sorte de foi dans le processus. Désormais, je me sens tranquille vis-à-vis de mon avenir.

C’est d’abord cela que m’a apporté mon travail au sein de XMP-Consult, plus que des trucs et des ficelles, des méthodes, des outils… Il m’a permis, comme il l’a permis à d’autres, d’élaborer mes façons, d’affiner ma pratique.

Sortir de l’étroitesse du convenu

Je dirais ainsi que participer à une association telle que XMP-Consult, s’y investir autrement qu’en simple spectateur, mais de façon assidue et impliquée, permet d’ouvrir son regard sur le métier de consultant indépendant.

Beaucoup arrivent dans ce métier sans y avoir été préparés. Ils n’en ont alors qu’une vision extérieure et préfabriquée. Même ceux qui, tels que moi, ont choisi cette voie n’échappent pas à la fixité du regard.

Les discussions, les échanges, les participations à des ateliers qui sont autant d’expériences singulières sont des moyens d’explorer la complexité de l’univers qu’est la pratique de tout métier.

Petit à petit, au fil du temps, des liens se nouent entre nous qui permettent d’aller davantage en profondeur dans les échanges et dans la réflexion. Tout cela nous permet de sortir de l’étroitesse des idées convenues, pour ouvrir vers de nouveaux horizons possibles.

Des horizons si vastes que nous voyons bien que toute une vie sera trop peu pour les explorer et qu’ils donnent à notre vie l’ampleur de celle des découvreurs.

C’est pourquoi j’invite tous les camarades, qu’ils soient consultants indépendants de fraîche date ou plus aguerris, à nous rejoindre et à participer avec enthousiasme à nos activités.

 


Site Internet d’XMP-Consult : https://www.xmp-consult.org/

Pour en savoir plus sur Laurent Quivogne : https://www.lajauneetlarouge.com/auteur/laurent-quivogne-84/

Poster un commentaire