Versailles 1919

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°570Par : Patrick de GMELINERédacteur : M. D. INDJOUDJIAN (41)

Dans son avant-propos, l’auteur définit clairement son objectif. Celui-ci n’était pas d’écrire un livre de plus sur l’analyse politico-économique de la paix de Versailles. Il a voulu présenter les acteurs et les négociations de la Conférence tout au long de la période cruciale allant de la mi-novembre 1918 au départ de W. Wilson et de D. Lloyd George les 28 et 29 juin 1919.

Il est vrai que les historiens critiquent souvent de tels récits au contenu assez largement anecdotique. Dans le cas présent, ils auraient tort. Ce livre est une très utile contribution, parce que cette paix manquée, qui touche véritablement l’Europe et le monde du début du XXIe siècle, est mal connue et, convenons-en, difficile à comprendre. Patrick de Gmeline aidera ses lecteurs – que j’espère nombreux – à être moins rebutés par certains exposés plus abstraits et leur donnera le goût d’y porter attention.

Certes, il était déjà possible de suivre les négociations jour après jour, grâce à l’irremplaçable ouvrage de Paul Mantoux, Les Délibérations du Conseil des Quatre (2 vol., Imprimerie nationale – Paris 1955) ; mais la finalité même de ce dernier ouvrage le rend peut-être aride pour certains lecteurs… qui l’apprécieront mieux après la lecture du livre de P. de Gmeline.

Enfin ses lecteurs seront enclins, et il faut s’en réjouir, à lire des analyses politico-économiques en se reportant à la bibliographie que donne l’auteur à la fin de son livre ou à ma modeste contribution : mon article de La Jaune et la Rouge de mars 2001.

Poster un commentaire