Utilisation des langues Arabe, Wolof et Français pour accéder à une connaissance absente de chacune de ces trois langues prises unitairement

Dossier : ExpressionsMagazine N°663 Mars 2011
Par Brelotte BA (96)

 
Où l'on va découvrir les connaissances suivantes:
 
1) La première langue parlée sur terre est la langue Wolof
2) Le Prophète Adam (PL) était nègre et il parlait wolof
3) Le Prophète Moise (PL) était nègre

 

 
Domaine de validité :
Cette démonstration ne vaut que pour les croyants qui ont foi aux livres saints. Pour un non-croyant, les prophètes Adam et Moise ne renvoient à rien.

Supports de la Démonstration : le Coran, le Sahih Boukhari (Hadiths du Prophète Mohamed PSL), la Bible, le dictionnaire français wolof, le dictionnaire arabe français. 

Première démonstration : d'où vient le nom de Adam.

Adam désigne le nom du " prophète Adam ", mais " Adam " désigne aussi en arabe la " couleur de la terre ", " la couleur du nègre ". Il est aisé de vérifier que la couleur de la terre est celle du nègre (expérience : pour un nègre mettre sa main juste à côté de la surface de la terre nue). On désigne parfois le nègre par " noir " ce qui est un abus de langage, car les couleurs " nègre " (ex : terre) et " noir " (ex : rocher) sont distinctes.

Allah a donné à Adam le nom de " couleur de la surface de la terre " car il est le premier homme à être descendu sur terre pour y adorer Allah sans rien lui associer. Le nègre a ainsi la couleur de la " surface de la terre " (en fait la couleur la plus répandue, à l'exclusion des sables de plage (couleur des " blancs "), la couleur de l'argile rouge (couleur des " asiatiques " etc.).

Dans ce qui suit, nous utiliserons donc la couleur " Adam " pour désigner la couleur " nègre ". 

Deuxième démonstration : Le prophète Moise (PL) était nègre.

Allah indique dans le Coran au prophète Moise (sourate 20 verset 22, sourate 27 verset 12, Sourate 28 verset 32) " met ta main dans l'ouverture de ta tunique, elle ressortira blanche ". On peut déjà en déduire que si elle ressort " blanche " c'est qu'elle était nègre – " Adam " -, les couleurs nègre – " Adam " – et " blanche " étant les plus contrastées.

Mais on peut en avoir le cœur net sans précipitation inutile. Dans le verset 23 de la sourate 32, Allah dit au prophète Mohamed PSL " Nous avons effectivement donné à Moise le livre (Torah), ne doute pas du fait que tu vas le rencontrer, et nous l'avons donné en exemple aux fils d'israël ". Le prophète Mouhamed l'a effectivement rencontré lors de Israa wal Mihraaj (voyage et ascension nocturne).

Quand ses compagnons l'ont interrogé (Ibn Abbas RAT, voir Sahih Boukhari – Hadiths concernant les prophètes), il a indiqué de manière claire " Moise avait la peau Adam et les cheveux crépus ", il était donc nègre.

Troisième démonstration : Le prophète Adam (PL) était nègre et parlait wolof.

La première langue parlée sur terre est donc la langue Wolof. On a vu plus haut que Adam avait la peau " Adam, couleur de la terre ". Sans indication supplémentaire sur ses cheveux nous ne pouvons pas conclure sur son caractère nègre (ex : en Inde il y a des gens à la peau " Adam " et les cheveux lisses, ils ne sont pas nègres). L'Histoire d'Adam est racontée dans la Bible " la Genèse ". On sait de cette genèse que Adam a donné à sa femme le nom de Eve, nous disons en wolof " Awa ". Il a donné à ses deux premiers fils les noms de " Abel " et " Caïn ". La genèse dit que Caïn et Abel ont présenté une offrande au Seigneur, qui a accepté l'offrande de Abel, et refusé celle de Caïn. Caïn attaqua Abel dans les champs et le tua.

Le Coran raconte aussi cette histoire dans la sourate 5 versets 27 à 31. Adam a eu un troisième fils à qui il donna le nom de Seth " car le Seigneur lui a donné une autre descendance à la place de Abel, que Caïn a tué ". Récapitulons ce que nous savons de Adam. Sa femme : Awa, il s'agit en fait de Aawa en wolof (insister sur le premier a) (ou AAwo la première femme, la deuxième femme étant Niaareel), car Aawa est la première femme du premier homme Adam. Ses trois fils : Abel il s'agit en fait de Abal en wolof (un prêt). C'est un prêt que Allah a consenti à Adam et a repris à l'échéance fixée.

Nous disons d'ailleurs en wolof " Yallah mayéwoul dafa abalé rek " c'est-à-dire " Allah n'a rien donné à tire définitif, il n'a fait qu'accorder des prêts (ex : la vie est un prêt qu'Allah reprend avec la mort). Caïn : c'est en fait Cagnaan en wolof : la jalousie. C'est la jalousie qui a poussé Cagnaan à tuer son frère Abal. C'est pour cette raison que Adam a donné à l'un de ses fils le nom de Abal (ce lui qui est parti prématurément), et à l'autre le nom de la jalousie (Cagnaan), cette jalousie qui l'a poussé à tuer son frère. Remarquez que c'est bien la " Jalousie " qui a tué le " prêt " et non l'inverse.

Enfin Adam à donné à son troisième fils le nom de Set, : petit fils en wolof, car comme il le dit le petit fils " Set " est venu après le fils " Abal ". Ces 4 mots de la langue wolof prouvent que Adam parlait wolof et qu'il était nègre. Si on prend 4 mots " sans volonté de les choisir précisément pour ce qu'on vise à montrer ", la probabilité qu'ils aient en wolof exactement un sens prédéfini est inférieure à (1 /10 000 * 1 /10 000 * 1 /10 000* 1 /10 000). Il s'agit alors de 4 tirages indépendants dans un dictionnaire wolof qui compte plus de 10 000 enregistrements, chaque mot ayant un sens propre, mais on demande que chaque tirage corresponde à un sens prédéfini. Cette probabilité est quasi nulle 1016 .

Tout mathématicien doit donc accepter aisément qu'à partir de cette suite de 4 mots (Aawa, Abal, Cagnaan, et Set) on a une identité parfaite entre le wolof et la langue de Adam. J'ai considéré le wolof dans ce tirage aléatoire, mais le raisonnement est valable pour n'importe quelle autre langue. Pour toute langue parlée on arrivé aisément à 10 000 mots avec un sens disjoint, sans compter les déclinaisons, singulier, pluriel, masculin, féminin, à toutes les personnes, qui peuvent augmenter la taille de l'échantillon.

Conclusion

Ceci finit de démontrer les propositions :

1. Le Prophète Moise était nègre

2. Le Prophète Adam était nègre et il parlait wolof

3. La première langue parlée sur terre est la langue Wolof Il est aisé de vérifier qu'on ne peut pas accéder aux propositions 2 et 3 uniquement avec une langue qu'il s'agisse du wolof, du français, ou de l'arabe, mais la combinaison des 3 donne le chemin d'accès à cette connaissance.

5 Commentaires

Ajouter un commentaire

mars 2011 à 19 h 01 min

X
Ce type de sophismes n’honore certes pas son auteur, mais je ne comprend pas que la Jaune et la Rouge accepte de la publier au risque de ruiner la réputation scientifique des polytechniciens.

Voreuxrépondre
mars 2011 à 18 h 29 min

N’importe quoi… On ne s’abonne pas à la Jaune et la Rouge pour recevoir de telles âneries. Que la rédaction fasse son travail de sélection!

Léo Daguetrépondre
avril 2011 à 10 h 04 min

Scandaleux
Si cet article est une plaisanterie, la caricature est amusante.
Si ce n’est pas le cas, le mélange de scientificité ridicule, de religiosité naïve et de linguistique approximative n’appelle que le mépris.

La publication de tels torchons ne peut que nourrir une critique bien légitime contre une communauté qui, parce qu’elle maîtrise quelques connaissances scientifiques (du niveau lycée dans le cas présent) et l’aveuglement d’être dans la vérité, se permet de raisonner sur tout et n’importe quoi, sans autre rigueur que celle qu’elle s’invente.

Pierre Duplatrépondre
avril 2011 à 9 h 35 min

Merci
Merci au camarade Ba pour ce joli poisson d’avril, bien construit et argumenté.

BANArépondre
août 2012 à 9 h 03 min

Merci
Au lieu de tourner en dérision la publication , donnez nous plutôt des avis motivés. Pour ma part, je partage l’idée selon laquelle  » Moïse est un noir  » , pour deux raisons fondamentales. L’une est biblique et l’autre scientifique. Le croisement de ces deux raisons permet d’établir clairement que :
– Il est aujourd’hui scientifiquement démontré que les égyptiens antiques étaient des noirs ( tous les test effectués sur la momie de Ramsès 2 sont là pour le prouver.
– Moïse a survécu à l’holocauste auquel Pharaon prédestinait tous les garçons de sexe masculin nés de parents juifs, parce qu’il a été recueilli par une parente de pharaon. Il aurait ainsi été élevé dans cette famille où il était confondu avec les autres membres jusqu’à l’âge adulte.

Question : Si Moïse a pu se confondre dans une famille de noirs ( couleur de la terre et cheveux crépus, ne serait-ce pas parce qu’il était de même race que les membres de cette famille?

Répondre