Une Bourse responsable et citoyenne

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°775 Mai 2022
Par Yves RAKOTOMALALA

Avec EasyBourse, il est possible d’investir en toute simplicité dans des produits avec une démarche plus responsable. Yves Rakotomalala Président d’EasyBourse, nous en dit davantage sur cette filiale de La Banque Postale, qui souhaite rendre plus accessible les investissements boursiers.

 

En quoi consistent vos activités ?

EasyBourse, le courtier en ligne de La Banque Postale, propose à ses clients une plateforme transactionnelle fiable, simple, qui les accompagne quotidiennement pour effectuer des placements plus responsables. Aujourd’hui, nous gérons plus de 2 milliards d’encours, ce qui nous permet de réaliser un chiffre d’affaires de l’ordre de 15 millions d’euros. Notre offre se compose principalement de deux volets :

la Bourse : nous accompagnons nos clients dans le monde de la bourse à travers une plateforme de courtage en ligne et d’informations financières. 100 % digitale, cette dernière permet de gérer, par exemple, son PEA, son compte-titres en toute autonomie avec un seuil d’accès de 200 euros, des outils simples et des tarifs adaptés. Il s’agit donc d’une offre qui correspond aux enjeux du marché du courtage en ligne ;

l’Assurance vie en ligne : il s’agit d’une offre plus récente. Nous proposons un contrat d’épargne dès 1 000 euros avec deux modes de gestion (libre et en mode arbitrage), qui permet de gérer son épargne 100 % en ligne de la souscription aux actes de gestion.

Vous avez fait le choix de vous inscrire dans une démarche citoyenne. Pourquoi ?

Parce qu’investir c’est avoir un impact sur la société ! Easybourse se distingue par la mise à la disposition de ses clients d’une offre citoyenne singulière reposant sur deux axes : d’une part, démocratiser la bourse pour permettre à chacun d’être acteur de l’économie réelle et d’autre part, devenir un acteur responsable. D’ailleurs, dans nos offres d’investissements, nous avons par exemple créé un mandat d’arbitrage Actions Citoyen qui exclut un certain nombre de secteurs d’activité et qui restitue un reporting extra-financier de son épargne, pour privilégier des produits durables, français et soucieux de l’avenir de chacun. Notre univers d’investissement est aussi plus responsable.

Nous croyons que les investissements boursiers doivent être mis au service de l’économie réelle et durable réconciliant ainsi l’intérêt individuel sur le développement de son épargne à l’intérêt collectif de la transition énergétique. Nous nous inscrivons parfaitement dans les valeurs de La Banque Postale.

Alors qu’on entend de plus en plus parler d’économie décarbonée, qu’en est-il dans le monde de la finance ?

Nous suivons la même démarche que La Banque Postale, qui est classée parmi les premières banques mondiales sur le positionnement extra-financier au travers des critères ESG (environnement, social et gouvernance). Ces derniers permettent l’évaluation de la stratégie des acteurs économiques sur le long terme et le développement durable, en matière d’environnement, social et de gouvernance. L’économie décarbonée fait partie des sujets en lien avec ces critères. Par exemple, notre groupe s’est engagé à ne plus financer les projets de charbon ou encore pétrolier.

Quant à Easybourse, nous proposons des solutions d’investissements plus responsables. Les multiples placements qui existent ne doivent pas servir uniquement les intérêts financiers. Ils doivent être durables et respectueux de l’environnement, axés sur la responsabilité des épargnants. D’ailleurs, nous sommes en train de déployer des outils de restitutions d’informations ESG donnant des clés de lecture à nos clients pour investir de manière plus responsable. Dans notre offre d’assurance vie, nous avons mis en place un mandat d’arbitrage Actions Citoyen qui permet à l’épargnant de mesurer son empreinte carbone, sa consommation et de nombreux indicateurs ESG pour qu’il puisse avoir connaissance de l’impact de son investissement sur l’environnement, l’aspect social et la gouvernance.

Par ailleurs, nous nous appuyons énormément sur La Banque Postale Asset Management qui propose 100 % de solutions d’épargne entièrement responsables sur les critères ESG.

Quels sont vos enjeux dans cette démarche ?

La Banque Postale a prouvé qu’une banque pouvait être responsable. Nous souhaitons montrer que la bourse peut aussi l’être. Généralement, nous avons tendance à croire que l’argent investi en Bourse sert uniquement les intérêts de la finance. Nous croyons que la bourse doit permettre de financer l’économie réelle et durable, avec notamment la transition énergétique. Mais, pour cela, chaque investisseur doit avoir la capacité de prendre les bonnes décisions d’investissement. De ce point de vue, une nouvelle réglementation européenne impose à chaque acteur de donner une transparence sur le positionnement des solutions proposées au regard de la durabilité de ces investissements. Cela aura un impact réel sur l’orientation des investissements vers plus de responsabilité.

Poster un commentaire