Transition énergétique : des efforts qui tardent à payer

Dossier : Chine et EnvironnementMagazine N°743 Mars 2019
Par Thibault LACONDE
La Chine se positionne résolument comme « porte-étendard de la campagne mondiale pour l’écologie », selon les mots de Xi Jinping. Mais quelle est la réalité de cette ambition, en particulier en matière d’énergie ? Le pays peut-il vraiment avoir un rythme de croissance supérieur à 6 % par an tout en limitant sa consommation d’énergie et en résolvant ses immenses problèmes
de pollution atmosphérique ?
Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer