Témoignage : « Pourquoi suis-je devenu business angel ? »

Dossier : XMP-Business Angels : Des actionnaires pas comme les autresMagazine N°629 Novembre 2007

« J'ai créé ma propre entreprise en 1970. Partis de zéro avec ma femme, nous avons commercialisé puis conçu et fabriqué des composants électroniques pendant une trentaine d'années. C'est alors que, nos enfants ne souhaitant pas reprendre le flambeau, nous avons envisagé de céder la société. »

« Nous avons commencé à profiter de notre liberté pour nous apercevoir très rapidement que la taille des rosiers et la tonte du gazon n'avaient qu'un charme très relatif pour quelqu'un qui avait vécu assez intensément sa vie professionnelle. »

« Ayant toujours opéré dans un environnement de jeunes (nous avons cinq enfants), je me suis tout naturellement rapproché des établissements d'enseignement voisins de mon nouveau domicile. J'y ai trouvé un excellent accueil car, contrairement à certaines idées reçues, il existe nombre d'enseignants qui se soucient du devenir de leurs élèves et de leur insertion dans le monde professionnel. »

« Très rapidement, je me suis rendu compte qu'ils étaient nombreux, ces jeunes qui avaient envie d'autonomie et d'indépendance. Mais, tout aussi rapidement, j'ai réalisé que, s'ils avaient des idées à la pelle et beaucoup d'enthousiasme, il leur manquait le nerf de la guerre et les conseils de personnes ayant quelque expérience. »

Dans le maquis des aides financières

« Partant de ce constat, j'ai cherché comment les aider car, s'il n'est pas facile de trouver des accompagnateurs, il est tout aussi difficile en 2007 qu'en 1970 de trouver les financements bancaires adéquats. J'ai donc commencé par explorer les milieux professionnels et administratifs, les Chambres de Commerce et les Comités d'Expansion. Tout cela pour constater qu'il existe de nombreux systèmes d'aide financière mais que c'est un vrai maquis pour s'y retrouver si l'on ne dispose pas d'une certaine expérience. » « C'est alors que j'ai rencontré un ancien camarade de promotion qui m'a parlé des Business Angels.

Son enthousiasme m'a convaincu et j'ai fait la connaissance d'un groupe de passionnés de l'entreprise qui s'activaient pour transmettre leur expérience et aider financièrement de jeunes entrepreneurs. Le principe m'a séduit et j'ai rejoint XMP-BA. »

« Aujourd'hui, je soutiens huit jeunes pousses, j'anime une dizaine de projets en cours de concrétisation et ma femme me dit que je passe presque plus de temps avec eux que je n'en passais dans notre entreprise du temps où nous étions en activité… mais, je crois qu'elle exagère un peu. »

Poster un commentaire