Serge Ravanel (39), un immortel exemple de vertu républicaine

Dossier : ExpressionsMagazine N°646
Par Jean-Pierre CHEVÈNEMENT

Ce qui frappait le plus chez Serge Ravanel c’était pourtant son caractère réfléchi, sa recherche constante de la meilleure solution.

Il aimait la justice et la France d’un même élan

Je revois son beau visage, son regard à la fois profond et vif, j’entends son élocution posée, développant la méthode qui lui paraissait la plus appropriée : bref il montrait la meilleure des qualités qu’on prête aux polytechniciens.

Une analyse raisonnée


© Alexandre Moatti

Je l’ai vu appliquer toute son intelligence méthodique à la solution des problèmes de la recherche et de l’industrie françaises, quand il m’a fait l’honneur d’être à mon cabinet de 1981 à 1983. J’imagine très bien qu’il appliquait au combat les mêmes qualités. Les risques fous qu’il a pris ne l’étaient pas autant qu’ils le paraissaient : ils procédaient toujours, j’en suis sûr, d’une analyse complète et raisonnée des situations.

Serge Ravanel était viscéralement un patriote. C’est cela qui le motivait fondamentalement. J’ajoute qu’il ne séparait pas le patriotisme de la recherche d’un progrès collectif partagé. Il aimait la justice et la France d’un même élan.

Adieu, Serge. Nous perdons avec toi un grand Français et un grand Citoyen. Mais que dis-je ?

Nous ne te perdons pas, car tu restes, pour tous ceux qui t’ont connu, un immortel exemple de vertu républicaine.

Commentaire

Ajouter un commentaire

X-Résistancerépondre
3 juillet 2009 à 20 h 59 min

In Memoriam
Voir le « In Memoriam » consacré par X-Résistance à Serge Ravanel (cérémonie du 5 mai aux Invalides)
http://www.xresistance.info/article-31038743.html

Répondre