Se sentir mal dans une France qui va bien, La société paradoxale

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°751 Janvier 2020Par : Hervé Le Bras (63)Rédacteur : François Xavier Martin (63)Editeur : Éditions de l’Aube, rue Amédée-Giniès, 84240 La Tour-d’Aigues. Tél. : 04 90 07 46 60.

Sous ce titre volontairement provocateur, Hervé Le Bras montre combien sont contradictoires la situation réelle des Français, enviable par rapport à celle de beaucoup d’autres Européens, et l’apparition brutale sur les ronds-points de notre pays de « Gilets jaunes » animés par le sentiment de vivre dans une société injuste qui laisse une partie importante de la population dans le dénuement.

L’auteur utilise des termes compréhensibles par tous pour examiner de façon la plus objective possible la réalité française par rapport à celle des autres pays européens : inégalités et pauvreté, accès aux soins médicaux, prestations sociales, retraites, politique familiale, logement, sécurité. L’analyse des résultats de ces comparaisons n’explique pas pourquoi c’est en France qu’a éclaté à l’automne 2018 un mouvement protestataire d’une telle violence, et ne donne pas d’explication rationnelle au fait qu’il ait recueilli, au moins à ses débuts, le soutien d’une majorité de Français.

Les chapitres suivants explorent plusieurs pistes : cassure géographique entre métropoles dynamiques et campagnes délaissées ? Mobilité sociale ascendante de moins en moins assurée pour des diplômés de plus en plus nombreux ? Situation professionnelle inférieure des femmes alors que le niveau d’éducation de leurs jeunes générations dépasse largement celui des hommes du même âge ? Mais aucun de ces problèmes n’est spécifique à la France…, ce qui laisse sa part de mystère au paradoxe mentionné dans le titre de l’ouvrage.     

Poster un commentaire