Savoir se faire respecter et pouvoir diriger sont aussi le résultat de ma formation

Dossier : Dossier FFEMagazine N°698 Octobre 2014
Par Serge MEASSO (74)

Pouvez-vous nous présenter Ingérop ?

Ingérop est un groupe français indépendant d’ingénierie de la construction dont les équipes sont actives sur les projets majeurs d’infrastructures, de la ville et des transports, de bâtiments, d’énergie et d’installations industrielles, d’eau et d’environnement avec une forte présence sur des marchés cibles : ferroviaire, génie urbain, énergies nucléaire et renouvelable, bâtiment à haute technicité.

Quelles sont les missions qui vous incombent actuellement au sein d’Ingérop ?

Je suis le Directeur Opérationnel de l’unité composée de 180 personnes dont les ¾ sont des ingénieurs. L’unité est composée de trois « sociétés » : Ingérop « BAE » (Ingénierie Bâtiments et Equipements composée de chefs de projets, d’ingénieurs dans les génies civil, climatique, électrique, sanitaire, synthèse et BIM management), ARCORA (Ingénierie de l’enveloppe et des façades) et VULCANEO (Ingénierie de la Sécurité Incendie).

Elle est également constituée de deux marques : Intégral Concept dédiée au développement Durable et BEEM dédiée aux équipements biomédicaux.

Concrètement, comment se déclinent vos fonctions ?

Je suis responsable de la gestion de l’unité vis-à-vis du Directeur Métier et l’un des représentants officiels de la société auprès des clients et des autorités administratives et signataire des pièces contractuelles y afférentes dans les limites des pouvoirs qui leur sont délégués par le Directeur Métier.

Je suis aussi Directeur de grands projets comme l’Hôpital Pasteur 2 de Nice et d’autres plus emblématiques comme La Canopée de Paris.

Je participe également à la définition de la politique générale, des orientations stratégiques et de l’organisation de l’Unité ainsi que la mise en œuvre de la politique INGÉROP de recherche et développement en coordination avec la DST. J’assure aussi la direction financière, administrative et technique et coordonne les différents départements et filiales de l’unité.

Mes fonctions englobent, par ailleurs, la mise en œuvre de la politique de recherche et développement, de recrutement et de formation du personnel. Je suis aussi membre du Comité de Direction Groupe (CODIR Groupe) et du COMEXU et dirige le Comité régional de l’unité (CODIRU) et le comité de Production (COPRO).

Enfin, je suis aussi Directeur de grands projets comme l’Hôpital Pasteur 2 de Nice et d’autres plus emblématiques comme La Canopée de Paris et à l’époque Le Petit Palais de Paris ou le Musée du Quai Branly.

L’ensemble de ces missions très variées permet de garder un intérêt toujours neuf quotidiennement.

Quel regard portez-vous sur votre parcours depuis votre sortie de l’école et l’apport de votre formation dans votre carrière professionnelle ?

Depuis toujours, j’ai souhaité travailler dans la construction et particulièrement dans le bâtiment. Ayant débuté au sein du Groupe GTM, dans l’entreprise de construction, j’ai rapidement compris qu’il me fallait de la variété et de la multitude de missions pour ne pas m’ennuyer.

C’est pour cela, qu’au bout de deux ans, j’ai pris l’opportunité offerte de participer à la création d’une filiale dans l’Ingénierie du Bâtiment avec plusieurs intérêts côté production et management.

Aussi, la multiplicité des missions, l’agilité d’esprit nécessaire pour passer à tout instant d’un sujet technique, à un sujet humain, juridique ou financier, la puissance de travail nécessaire, la forte capacité d’analyse des situations multiples sont en fait le résultat de ma formation scolaire et universitaire.

Savoir se faire respecter et pouvoir diriger sont aussi le résultat de ma formation.

Tout cela pour pouvoir voir sortir de terre ce que l’on a imaginé !.

Poster un commentaire