Point Gamma : 3 juin 2006 à Palaiseau

Dossier : ExpressionsMagazine N°615 Mai 2006

Vieux de cent quarante-quatre ans cette année, le Point Gamma se veut à l’image de l’École polytechnique : exceptionnel et tourné vers l’avenir. Longtemps fête foraine puis gala de charité, il est à l’origine du développement des soirées de gala étudiantes. Il a beaucoup évolué au cours des années 1990 en s’imposant peu à peu comme un des plus grands événements étudiants de France. Avec un budget d’environ 250 000 euros, les investissements consentis sont à la hauteur des ambitions affichées : rassembler sur un site unique en France, le campus de Palaiseau, plusieurs milliers d’étudiants en proposant des artistes de stature nationale ou internationale. La stratégie est payante puisqu’en 2005 le Point Gamma a rassemblé près de 10 000 étudiants des grandes écoles et universités venus pour assister au spectacle d’Élie Semoun, aux concerts de The Servant et de la Ruda et danser sur le DJ mondialement connu Benny Benassi, une véritable performance.

Innover

Scène rock devant le lac, cour Vaneau.

L’innovation a été la clef des succès précédents : innover toujours et encore, c’est désormais le maître mot de l’équipe de 40 élèves de la promotion 2004 qui se consacrent sans relâche pendant huit mois à l’organisation de la soirée du 3 juin 2006. La programmation, d’abord, joue un rôle central : un investissement très important a été réalisé pour une programmation exceptionnelle et internationale. Cette année, le groupe anglais internationalement connu Starsailor sera la tête d’affiche du gala aux côtés du célèbre comique Gad Elmaleh. Trois autres groupes dont les Wampas et Rhésus se succéderont sur la scène rock tandis que deux groupes de DJ internationaux, Global Deejays et les Royal Gigolos, feront danser la discothèque installée dans le Grand Hall. Un tremplin rock de groupes étudiants ainsi qu’un espace jazz compléteront la programmation faisant du Point Gamma un véritable petit festival musical.

Mais l’innovation se joue également dans d’autres domaines ; le plan de communication se révèle très efficace : affiches de conception nouvelle et design, grande campagne publicitaire dans le métro, la presse, sur les campus étudiants, partenariats importants avec des radios nationales, forte implication des 1 000 élèves de l’École lors des grandes opérations de communication (défilé dans le centre de Paris, préventes sur les campus étudiants).

À ses partenaires, le Point Gamma propose des supports de communication novateurs et professionnels. Par son ampleur et son impact dans le milieu étudiant, cet événement constitue en effet un moyen de communication unique pour les entreprises positionnées sur ce secteur. Un réseau d’écrans géants, géré en temps réel, où les sponsors apparaissent entre les images du gala va être mis en place pour la soirée du 3 juin. Des partenariats sont conclus sur des activités majeures et originales : montgolfière surmontant la scène rock, utilisation de techniques d’effets spéciaux, parrainage d’espaces. Interlocuteurs sérieux, les organisateurs veillent à la bonne visibilité des sponsors et réalisent à l’issue de la soirée un dossier de presse et de photos.

Se former

Au-delà de l’événement lui-même, le Point Gamma constitue sans aucun doute l’un des projets les plus formateurs du cursus polytechnicien. Loin des amphithéâtres très théoriques de cabinets de consultants organisés par l’École, les membres du Point Gamma vivent en permanence la gestion d’un projet d’une ampleur unique : réunions hebdomadaires puis quotidiennes, planification des nombreuses tâches sur des diagrammes de Gantt, négociation des partenariats avec les entreprises, discussion avec les managers d’artistes internationalement connus, étude de budgets, communication, management d’équipes.

Cet événement contribue également beaucoup à développer l’image de l’École dans le milieu étudiant : au cours d’une soirée unique en France, les élèves perpétuent la tradition d’excellence de l’X en montrant l’École polytechnique sous un jour moderne, résolument tournée vers l’avenir. Le Point Gamma est désormais une référence dans le milieu étudiant. Enfin, il marque un moment fort de cohésion des deux promotions présentes à Palaiseau : l’investissement très important des élèves avant et pendant la soirée contribue très largement à son succès.

Si beaucoup d’étudiants connaissent désormais le Point Gamma, sa notoriété reste faible dans les services communication des entreprises, qui pourraient réaliser une publicité importante à moindre coût. Néanmoins comme chaque année depuis plusieurs décennies, le Point Gamma peut compter sur l’aide de nombreux anciens que nous tenons à remercier. En soutenant cet événement majeur de l’X, ils mettent fortement en avant leur entreprise auprès des élèves polytechniciens et d’autres grandes écoles.

Plus d’informations sur :

www.pointgamma.com

Stéphane COHEN, partenariats ;
Olympe GAPIHAN, infographie ;
Édouard GALICIER, président du Point Gamma 2006

Poster un commentaire