Paul Corbel (76) un humaniste au service de l’industrie

Dossier : TrajectoiresMagazine N°746 Juin 2019Par Guillaume GORGE (77)Par Philippe YVERGNIAUX (76)Par Robert EYMARD (76)
Paul Corbel est décédé le 29 mars 2019 à Paris. Par sa fidélité aux valeurs humanistes et polytechniciennes, il aura marqué de son empreinte l’industrie française des télécommunications.

Choisissant le secteur des télécommunications dès sa sortie de l’X, Paul restera fidèle à sa vocation tout au long de sa carrière, s’investissant particulièrement dans le développement des réseaux mobiles. Il a débuté son parcours chez Alcatel, puis Matra Communications et Steria, où il a piloté le développement des algorithmes radio au tout début de la norme GSM, qui sera la base du déploiement massif des réseaux mobiles dans les années 90.

En 1995, Paul a rejoint SFR comme directeur de la division Radio puis directeur de l’ingénierie réseau. Il fallait alors augmenter rapidement le nombre de sites de couverture radio et accueillir un nombre d’utilisateurs croissant de manière exponentielle. Sous la direction de Paul, le déploiement du réseau est entré dans une phase industrielle qui a permis d’accompagner cette croissance très rapide.

Un pionnier de la 3G

En 1999, Paul est nommé directeur général du réseau (CTO) de SFR, puis CTIO après que les équipes informatiques ont rejoint les équipes techniques réseau dans sa direction unifiée. Sous son impulsion exigeante, SFR sera le premier opérateur mobile français à lancer la 3G (le haut débit mobile des années 2000) ; cinq années consécutives, SFR terminera premier de l’enquête annuelle d’évaluation de la qualité des services mobiles menée par l’Arcep, et améliorera très significativement la productivité de son informatique.

Suite au rachat de 9Telecom par SFR en 2008, Paul crée puis développe SFR Business Team, un nouveau défi pour unifier sous une même bannière les équipes commerciales et techniques issues de SFR et de 9Telecom, et dédiées au marché des télécommunications d’entreprise.

De l’opérationnel au conseil

Après seize ans chez SFR, Paul crée sa société de consulting en 2011, Heliant. Il conseillera avec succès de nombreux opérateurs et fournisseurs de télécommunications en France et dans le monde dans leur stratégie de développement technique et business. En parallèle, il accompagne plusieurs start-up françaises de technologie télécom.

Paul était reconnu par ses équipes, ses collègues, ses fournisseurs, ses clients, comme un grand professionnel, exigeant, d’une très grande curiosité intellectuelle, et capable d’inspirer et de réussir de très importantes transformations.

L’humain avant tout

Mais c’était aussi un homme engagé dans la société, d’une grande capacité d’écoute, toujours disponible aux autres et plaçant l’humain par-dessus tout. Il était ainsi particulièrement fier d’avoir su, à différents moments de sa carrière de manager, préserver l’emploi tout en atteignant des objectifs industriels ambitieux ; fier également d’avoir encouragé les talents autour de lui, peut-être grâce à ce haut niveau d’exigence avec les autres et avec lui-même. Paul réconciliait enfin sa passion pour la physique et son bonheur d’aller vers les autres en organisant sur son temps libre des conférences de vulgarisation sur la mécanique quantique et la relativité générale ; ces conférences enthousiasmaient les auditeurs par un éclairage éblouissant des propriétés de l’univers et paradoxes de la physique contemporaine.

Parti trop tôt, Paul aura néanmoins su réaliser en quarante ans beaucoup des promesses de son engagement originel de polytechnicien : atteindre l’excellence, contribuer au progrès et servir les autres, ce avec une grande ouverture d’esprit mais sans concession sur ses valeurs fondamentales.

Poster un commentaire