Nathan Milstein, un pur

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°746 Juin 2019
Par Jean SALMONA (56)

Je connais des hommes très âgés qui savent jouer. Ils l’ont toujours su : ceux-là ne retomberont jamais en enfance. En effet, ils ne l’ont pas quittée. Ils en ont gardé la pureté. Ils ont conservé intact ce trésor et, grâce à lui, ont été toute leur vie ces « êtres humains » que, trop souvent, n’ont pas été les autres.

Paul Vialar, Le Sport

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer