Musique, honneur et plaisir au Sahara

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°620 Décembre 2006Par : Michel Guignard (55)Rédacteur : Michel VILLANEAU (55)

En Mauritanie, où il a vécu deux ans comme chef de corps dans les années soixante et effectué par la suite plusieurs missions ethnographiques, Michel Guignard a laissé une partie de son coeur. Il en a appris la langue et fréquenté de près les habitants, plus particulièrement les griots, caste de chantres des joies, des tristesses et des exploits des guerriers. Dans l’analyse qu’il nous livre d’une société méconnue et de sa musique originale, on sent poindre, au-delà de l’ethnologue et du musicologue, l’humaniste animé d’une curiosité et d’une tolérance qu’il nous invite à partager.

Ce livre est un témoignage vécu sur une civilisation nomade en train de disparaître et sur ses modes d’expression musicale, lesquels, on peut l’espérer, lui survivront.

Le CD inséré dans le livre permet à chacun de se faire une idée des sonorités maures, un peu ardues pour une oreille occidentale, mais qu’une écoute réitérée peut conduire même le profane à apprécier.

Les plus calés découvriront que l’auteur a réussi à décrypter le système modal surprenant pratiqué par les griots maures : cinq modes principaux déclinés en une trentaine de sous-modes. Si le concept de mode est un emprunt à la pensée orientale, le contenu musical et la forme de la composition empruntent très largement à l’Afrique noire pour donner à cette musique son caractère original.

Dans tous les cas, laissez-vous transporter par Michel Guignard dans un monde aux codes subtils. Un voyage qui vous prendra le temps d’une lecture.

Poster un commentaire