Lyondellbasell fait progresser l’économie circulaire

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°763 Mars 2021
Par Richard ROUDEIX

LyondellBasell est l’une des plus grandes entreprises de l’industrie du plastique et des produits chimiques au monde. Elle accorde une attention croissante aux enjeux sociétaux. Entretien avec Richard Roudeix, Senior Vice President – Oléfines et polyoléfines, Europe, Asie, International.

 

Présentez-nous LyondellBasell.

LyondellBasell est l’une des plus grandes entreprises de plastique, de produits chimiques au monde. Nos clients bénéficient de 70 ans d’expérience, confirmés par deux prix Nobel pour des innovations dans le domaine des polymères. Avec 18 000 employés dans le monde, nous sommes une entreprise véritablement internationale. D’une part en termes de géographie bien sûr, mais aussi en termes de culture.

La diversité, l’équité et l’inclusion sont au centre des préoccupations de LyondellBasell, où toutes les origines, idées et opinions sont valorisées. En tant qu’acteur majeur sur le marché, nos produits sont chaque jour utilisés par des millions de personnes.

Nous avons le potentiel et la responsabilité d’utiliser nos ressources pour un impact positif sur l’ensemble de nos chaînes de valeur. C’est pourquoi nos employés démontrent des trésors d’ingéniosité pour relever certains des défis les plus pressants du monde, par exemple les déchets plastiques dans l’environnement et le changement climatique.

Comment plastique rime-t-il avec chimie verte chez LyondellBasell ?

Je pense que l’industrie chimique jouera un rôle essentiel dans la circularité, la réduction des déchets plastiques et la fourniture des produits nécessaires pour soutenir les objectifs de durabilité de l’Union Européenne.

Chez LyondellBasell, nous soutenons activement cette transition en investissant dans les technologies de recyclage et en produisant des polymères à partir de matières premières renouvelables.

Il est important pour nous et pour l’industrie chimique en général de transformer également les processus de production et de fournir des solutions qui soutiennent une économie à faible émission de carbone. Chez LyondellBasell, nous travaillons en permanence pour réduire l’impact de nos activités par le biais de diverses initiatives.

LyondellBasell s’est engagée à produire 2 millions de tonnes par an de polymères recyclés et renouvelables d’ici 2030 dans le cadre de nouveaux objectifs de durabilité. D’autres objectifs consistent à augmenter les investissements dans la récupération et le recyclage du plastique, à accélérer les solutions pour mettre fin aux déchets plastiques et à réduire les émissions de CO2. Notre projet « Circular Steam », par exemple, réduira dès 2021 de manière tangible les émissions de CO2 sur notre site de Maasvlakte, ce qui se traduira à terme par une réduction de 140 kilotonnes de CO2 par an pour les Pays-Bas.

Comment LyondellBasell s’implique-t-elle dans le recyclage des plastiques et comment faites-vous progresser une économie circulaire ?

Nous croyons que la transition vers une économie circulaire réduira l’utilisation des ressources primaires et permettra donc un avenir plus durable. LyondellBasell investit dans la R&D sur les technologies de recyclage telles que le recyclage (moléculaire) avancé et, avec notre partenaire SUEZ, dans le recyclage mécanique.

Dans le domaine du recyclage mécanique, nous avons pu améliorer la qualité des polymères que nous produisons dans notre entreprise commune Quality Circular Polymers (QCP) et nous venons d’acquérir une société supplémentaire de recyclage des plastiques, ce qui porte notre capacité de production de matériaux recyclés à environ 55 000 tonnes par an. Nous sommes heureux de constater que les produits fabriqués à partir de notre matériau QCP sont utilisés dans des applications de haute qualité, comme la collection de valises en édition limitée de Samsonite, qui a remporté l’un des prix du recyclage des plastiques Europe 2020. Notre technologie de recyclage (moléculaire) avancée, appelée MoReTec, a été mise en route en 2020 sur notre installation pilote à Ferrara, en Italie. Nous franchissons ainsi une nouvelle étape vers une production à l’échelle industrielle.

Nous proposons également des polymères fabriqués à partir de matières premières renouvelables, qui émettent moins de gaz à effet de serre au cours de leur cycle de vie que leurs équivalents à base de pétrole.

Poster un commentaire