L’irrésistible ascension du numérique

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°684 Avril 2013Par : Didier LOMBARD (62)Rédacteur : Jean-Paul MAURY (62)Editeur : Odile Jacob – 2011 - 15, rue Soufflot, 75005 Paris.

Ce livre « tonique » nous alerte sur l’accélération fulgurante du monde numérique. L’Internet englobe la planète, faisant fi des frontières géographiques. L’Asie – et en particulier la Chine avec son 12e Plan quinquennal qui fait le choix d’investissements massifs dans les nouvelles industries stratégiques – est à la pointe du monde industriel, tandis que les États-Unis dominent le monde des services Internet.

A contrario, l’Europe tarde à prendre la mesure du changement des « modèles d’affaires » et à investir dans le numérique. Le livre met en garde contre la tentation de se retrancher derrière des réglementations nationales alors que l’économie numérique est déjà «globalisée ».

Il s’ensuit un plaidoyer pour que l’Europe se réveille et prenne sa place.

Ses forces résident dans sa population hautement éduquée, son marché et sa capacité à innover comme l’ont montré ses succès dans l’aéronautique, les télécommunications et le nucléaire.

Didier Lombard sonne la mobilisation du « vieux continent» pour la recherche et l’innovation, l’ouverture des marchés dans un «espace numérique ouvert» et, finalement, pour un volontarisme industriel construit sur des investissements ciblés.

Poster un commentaire