L’étonnante histoire des noms des mammifères

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°585 Mai 2003Par : Henriette Walter et Pierre Avenas (65)Rédacteur : Michel MALHERBE (50)

Voici un livre distrayant et instructif qui sort du commun. À vrai dire, je l’attendais avec impatience depuis quelques mois car nous en avions discuté avec Pierre Avenas il y a déjà quelques années. En tant que mammifère, je voulais faire connaissance des membres éloignés de la famille. Je ne pensais pas que nous étions si nombreux ni surtout que tant de liens nous unissaient.

Nos prénoms, les noms des villes, des plantes, des objets les plus familiers s’inspirent bien souvent des appellations des pensionnaires de l’arche de Noé. Vous en voulez quelques exemples :

– Spirou est le même mot qu’écureuil, c’est-à-dire un animal qui se met à l’ombre sous sa queue.
– Oxford et Bosphore évoquent l’idée d’un gué pour les bovins.
– La souris, animal apparemment modeste, se répand partout depuis Mickey Mouse, le myosotis (oreille de souris), le muscle (dont la souris du gigot) et, bien évidemment, l’informatique.
– Les prénoms Arthur et Armelle se réfèrent à l’ours, comme Bernard et Humphrey, comme vraisemblablement les villes de Berlin et de Berne.

Inutile de dire que le cheval, le chien ou le porc vous réservent bien des surprises.

La collaboration entre la célèbre linguiste Henriette Walter, spécialiste des langues européennes, et notre camarade est un mariage réussi. Elle apporte l’humour de L’Aventure des langues en Occident publié en 1994 tandis que Pierre Avenas excelle dans les schémas explicatifs des sciences naturelles.

En outre les remarquables dessins de François Boisrond, professeur aux Beaux-Arts, permettent de se souvenir de la physionomie du tamia, du margay ou du carcajou que nous n’avions pas rencontrés depuis quelque temps.

Il vous faudra encore un peu de temps pour tout lire, mais ce livre est un cadeau exceptionnel qui enchantera les bipèdes de tous âges, pour les vacances ou pour les fêtes.

Poster un commentaire