Les X dans le domaine de la santé

Dossier : 225e anniversaire de l'École polytechniqueMagazine N°749 Novembre 2019
Par Auriane CANO-CHANCEL (2005)

Entretien avec Auriane Cano-Chancel (2005), Directeur de franchise oncologie, gynécologie et urologie, qui nous en dit plus sur AstraZeneca et son positionnement sur le marché, ses principales missions et les atouts de sa formation à Polytechnique.

 

Quelques mots sur AstraZeneca France.

D’origine anglo-suédoise et présent dans le monde entier, AstraZeneca est un groupe biopharmaceutique guidé par la science et axé sur la recherche et le développement.
Ce laboratoire pharmaceutique international est présent dans 3 domaines thérapeutiques principaux : l’oncologie, les maladies respiratoires, et les maladies cardiovasculaires. Aujourd’hui, AstraZeneca est en très forte croissance, tirée en particulier par les nombreuses innovations dans le domaine de l’oncologie. AstraZeneca a en particulier ces dernières années mis à disposition des produits de médecine personnalisée pour des patients porteurs de mutations génétiques particulières, dans plusieurs tumeurs, comme le cancer de l’ovaire, du sein ou encore des poumons.

Vous êtes en charge de la franchise oncologie, gynécologie et urologie. Quelles sont vos missions dans ce cadre ?

Tout d’abord, c’est un poste avec une dimension managériale assez forte. J ’ai en charge une trentaine de personnes, au siège et sur le terrain. on rôle est de leur transmettre la stratégie pour nos produits et les moyens nécessaires pour mener à bien leur mission. Il est de mon devoir d’assurer que les supports utilisés par mes équipes de visiteurs médicaux et les différentes activités que nous faisons auprès des professionnels de santé sont conformes aux données médicales.
Le but étant de permettre aux médecins d’avoir le bon niveau d’information médicale sur les produits et ainsi sur la prise en charge des patients. C’est un poste où l’orientation patient est très importante et au cœur de ce que nous faisons au quotidien. Notre mission est de soutenir l’équité de prise en charge de tous les patients partout sur le territoire, par exemple en nous assurant que tous les professionnels de santé connaissent les dernières recommandations de prise en charge. Enfin, il ne faut pas oublier la dimension scientifique ! nous sommes une industrie très innovante, avec des avancées scientifiques tous les jours ; notre rôle est de donner accès aux patients et aux médecins à cette innovation le plus rapidement possible.

Avec le recul, comment capitalisez-vous sur votre formation à Polytechnique ?

Tout d’abord, le passage dans l’armée de l’air lors de ma première année en tant qu’instructrice militaire (je formais des militaires du rang) , m’a permis de découvrir que je souhaitais occuper un poste avec une forte dimension de transmission et de développement des collaborateurs.
sur un plan scientifique, l’école nous donne un niveau d’excellence dans un large panel de disciplines, ce qui nous permet dans le monde professionnel d’appréhender plus facilement un problème via différents angles. a 3e année en biologie m’a fourni des bases solides sur lesquelles je peux m’appuyer aujourd’hui lorsque j’ai besoin d’approfondir certains domaines d’expertise dans le cadre des échanges scientifiques avec mes collègues et les médecins.
Enfin, lors de ma 4e année, j’ai eu la chance d’effectuer un mastère spécialisé dans le domaine de la santé et des biotechnologies au Royaume-Uni. Cela m’a permis non seulement d’acquérir plus de connaissances sur les problématiques business liées à la valorisation de l’innovation en santé, mais aussi m’a donné une ouverture d’esprit sur la façon dont les autres nationalités travaillent.

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer