Le “ Smart Container ” : une révolution dans le domaine du transport maritime

Dossier : Dossier FFEMagazine N°714 Avril 2016
Par Jacques DELORT (80)

Vous êtes spécialiste du « Smart Container ».
Pouvez-vous nous en dire plus ?

Le concept du « Smart Container » consiste à rendre le conteneur intelligent afin qu’il puisse communiquer des informations utiles, ciblées et en temps réel.

EN BREF

Traxens est une start-up innovante spécialisée dans le développement de solutions complètes et intégrées destinées au monitoring actif des conteneurs.
Ces solutions reposent sur des boîtiers électroniques fixés aux conteneurs et une plateforme de pilotage et de consolidation et de redistribution des informations récoltées.

Il est important de qualifier le plus en amont possible les données collectées pour identifier les informations urgentes qui nécessitent une action immédiate, et les extraire des données brutes qui peuvent être transmises avec une priorité moindre à des fins d’analyse.

Ces informations sont indispensables aux transporteurs, pour améliorer leurs services, mais aussi à leurs clients pour les aider à piloter leur supply chain.

Concrètement, qu’est-ce que le conteneur connecté va changer au monde du transport et de la logistique ?

Le smart conteneur permet à tous les acteurs (transporteurs, freight forwarders ou clients finaux) de disposer d’informations à valeur ajoutée reflétant l’avancement réel d’un transport et l’état des marchandises, c’est-à-dire ce qui se passe vraiment sur le terrain, plutôt que de simples données de planification sur ce qui devrait se passer en mode nominal.

En synthèse le smart conteneur est un élément clé de la coordination multimodale et de la gestion des processus de transport par exceptions.

Quels sont les enjeux auxquels vous êtes confrontés et les axes de développement qui en découlent ?

Le transport conteneurisé est un environnement très exigeant, tant du point de vue des contraintes physiques (autonomie énergétique, chocs, conditions de propagation …) que du point de vue économique.

Il est donc essentiel de fournir d’entrée de jeu des solutions industrielles performantes et à cout maitrisé. Ceci suppose des investissements lourds dans toutes les phases du projet : R&D, développement, industrialisation.

Du point de vue commercial, il faut aussi convaincre les armateurs d’équiper une part significative de leur flotte de conteneurs. Le support de notre actionnaire industriel, le groupe CMA-CGM, 3e armateur mondial, est sur ce point déterminant.

Quelles sont les prochaines étapes ?

La solution TRAXENS incorpore un certain nombre de technologies innovantes, dont par exemple un réseau radio maillé dynamique qui relie les conteneurs entre eux et en fait de véritables objets connectés et intelligents.

Nous travaillons aujourd’hui à la normalisation de ces technologies et leur ouverture à des partenaires pour développer de nouveaux capteurs. En parallèle, nos recherches portent aussi sur la gestion de l’énergie et la sécurité.

Est-ce que ce concept de « Smart Container » annonce l’arriver du big data dans ce secteur d’activité ?

Oui, absolument, et le big data constitue notre deuxième axe majeur d’innovation technologique. Les « Smart Containers », comme la plupart des objets connectés, génèrent des données qui ont les caractéristiques propres au Big Data : volumineuses, hétérogènes, incomplètes, parfois erronées, acquises et traitées en temps quasi réel.

L’enjeu est de transformer ces données en informations intelligibles qui doivent permettre aux décideurs, opérationnels ou métier, de prendre les meilleures décisions et de les anticiper.

Poster un commentaire