L’avenir de la médecine du sommeil !

Dossier : 225e anniversaire de l'École polytechniqueMagazine N°749 Novembre 2019
Par Raphaël MICHEL (98)

Une technologie de patch révolutionnaire intégrée à un système de diagnostic complet permet à Onera d’être aussi précis que simple. Raphaël Michel (98), le CEO et Co-Founder d’Onera Health nous en dit plus sur l’avenir de la médecine du sommeil.

 

Onera opère dans le domaine de la médecine du sommeil. Dites-nous-en plus sur ce positionnement assez inédit.

Onera est une spin-off d’imec, un centre de recherche sur la nanoélectronique et le numérique. Notre mission est d’aider le secteur médical à apporter les réponses indispensables à des millions de personnes souffrant de troubles du sommeil.
Les statistiques montrent qu’une personne sur cinq a du mal à passer la journée parce qu’elle n’a pas pu se reposer la nuit. Les sondages montrent qu’a priori, à peu près 80 % des personnes aux États-Unis ont des troubles du sommeil qui ne sont pas diagnostiqués et donc pas traités. u’il s’agisse d’insomnie, d’apnée du sommeil, de narcolepsie ou d’une foule d’autres troubles, les personnes souffrant de ces affections ne recherchent pas souvent un diagnostic approprié. Grâce à notre solution et nos offres de services, les médecins bénéficieront des résultats des tests correspondant à la précision des cliniques du sommeil conventionnelles, tandis que les patients se reposeront plus facilement sous surveillance à la maison ou dans un cadre médical suggéré par leur spécialiste.

Dites-nous en plus sur le fonctionnement de vos patchs intelligents de diagnostic du sommeil.

Onera développe un produit de test du sommeil à base de patchs conçu pour remplacer un certain nombre de capteurs normalement attachés au visage, au cuir chevelu, au thorax et aux membres. Notre solution permettra aux patients de passer chez eux des tests de sommeil conventionnels en laboratoire. Les données recueillies avec une très grande précision seront ensuite envoyées au médecin qui les analysera et proposera le traitement adéquat.
De cette façon, nous contribuons à l’évolution des produits médicaux, qui étaient auparavant destinés aux médecins et non aux patients. La première étape est donc de proposer le système à base de correctifs via un modèle de service de diagnostic du sommeil et nous envisageons de lancer par la suite des programmes pilotes à travers les États-Unis au cours des prochains mois.

Fin de l’article disponible en pdf

Poster un commentaire