L’alphabet touareg

L’alphabet touareg

Dossier : Arts, lettres et sciencesMagazine N°757 Septembre 2020Par : Dominique Casajus (69)Rédacteur : Pierre LaszloEditeur : Paris, CNRS Éditions, coll. Le passé recomposé, 2015

L’alphabet touaregC’est le livre publié le plus récent de cet anthropologue, grand spécialiste des Touaregs. Leur écriture remonte à l’Antiquité, vers le VIe siècle avant J.-C., et dérive des alphabets libyques, eux-mêmes empruntés aux Phéniciens. Ce sont des alphabets consonantiques, comme dans les langues sémitiques. Parfois associées à des inscriptions puniques ou latines, on trouve des épigraphes libyques dans tout le Maghreb actuel, de la Libye au Maroc et même jusqu’aux îles Canaries. Ces graphies tifinaghes continuent d’être utilisées sur l’ensemble du territoire touareg, du Hoggar au Niger, pour graver des inscriptions sur la roche ou sur des bijoux et écrire de petits messages, souvent de galanterie amoureuse. Car ce peuple berbère devenu musulman se donna l’arabe et le français comme langues véhiculaires. L’auteur domine magistralement sa bibliographie d’ouvrages savants, tout en faisant œuvre de vulgarisateur. Il dialogue avec ses éminents prédécesseurs, tels le père de Foucauld, Théodore Monod ou Lionel Galand.

 


Pour en savoir plus

Dominique Casajus (69) les Touaregs comme passion, La Jaune et la Rouge n° 757, août-septembre 2020

L’alphabet touareg dans le catalogue de CNRS Editions

Poster un commentaire