L’abécédaire d’amour d’une mère

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°695 Mai 2014Par : Agnès Colders (mère d’Antoine Colders, 2008)Rédacteur : Thomas CHARTIER (08)Editeur : Société des Écrivains – 2014 – 14, rue des Volontaires, 75015 Paris – Tél. : 01 53 69 65 33.

Cama­rade insa­tiable, tourné vers la décou­verte. Prof­i­tant à plein des oppor­tu­nités offertes par la vie, il rigole d’un rire que ses amis con­nais­sent si bien. Pas de place pour les regrets, ni les peut-être. Tou­jours des solu­tions, de l’optimisme.

Poly­tech­ni­cien bril­lant, appré­cié, act­if, et dont le com­man­dant de pro­mo souligne « l’intelligence, celle qui vient du cœur ». Jeune homme ent­hou­si­aste, fin prêt pour entamer une belle carrière.

Et pour­tant, Antoine, dis­paru le dernier jour de ses études. Les mots doivent être faibles pour les par­ents qui ont aimé et aimeront tou­jours. Toute­fois, à tra­vers eux, sa mère Agnès a choisi de s’exprimer.

Dans ce court et émou­vant ouvrage, c’est au rythme des let­tres de l’alphabet qu’elle feuil­lette le livre de sa pro­pre vie et par­court, à tra­vers les évo­ca­tions d’Antoine, la large palette des émo­tions. Chaque let­tre, chaque tableau, apporte sa lumière sur le fils aimé, de la nais­sance dif­fi­cile aux joies de l’enfance et des études.

Incom­préhen­sion et douleur après l’accident, qui savent faire place aus­si à l’apaisement. Le lecteur, même sans con­naître Antoine, entre en réso­nance avec ce témoignage intime, paroles sincères d’une mère qui, soutenue par sa famille, ses proches, ses col­lègues, ne se laisse pas étein­dre et garde le regard tourné vers l’avant.

Vingt-qua­tre ans d’une vie belle et intense, vingt-qua­tre ans d’amour, et une vie qui con­tin­ue mal­gré tout.

Voilà le mes­sage du livre, un beau mes­sage de courage.

Poster un commentaire