La maîtrise de l’innovation scientifique

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°581 Janvier 2003Par : Michel Mabile (66), préface de Serge FeneuilleRédacteur : JR

L’accélération des progrès scientifiques et la multiplication des échanges favorisent l’innovation technologique et en font l’un des principaux leviers de croissance pour les économies développées.

La mise en œuvre de projets comportant une large part d’innovations technologiques conduit à la prise de risques liés à la fois au caractère innovant des produits ou des procédés, et au doute quant à la capacité qu’aura l’entreprise d’industrialiser de nouvelles techniques.

Ceci conduit les décideurs à hésiter avant de s’engager dans cette voie laissant ainsi des start-up, souvent mieux armées pour faire face à ces difficultés et gérer ce risque, gagner progressivement des parts de marché et même, dans certains cas, occuper la place convoitée de leader.

Les entreprises n’auront alors d’autre choix que de tenter de racheter, souvent au prix fort, ces start-up ou de se trouver éliminées de la compétition.

La maîtrise de l’innovation technologique constitue, de ce fait, un élément déterminant de toute stratégie de développement. Cet ouvrage présente les règles qu’il convient d’observer pour réduire et contrôler la part de risques qui subsistera dans tout développement mettant en oeuvre une innovation technologique. Illustré d’exemples, tirés de l’expérience de l’auteur, il se veut d’un usage et d’un abord pratiques.

Il couvre tous les domaines : choix de stratégies, organisation, culture d’entreprise, relations avec la recherche académique, gestion… et rassemble tous les éléments auxquels tout dirigeant pourra se référer

Poster un commentaire