La bagagerie Mains libres pour la réinsertion des SDF

La bagagerie Mains libres pour la réinsertion des SDF

Dossier : ExpressionsMagazine N°756 Juin 2020Par Elisabeth BOURGUINAT

Depuis 2007, la bagagerie Mains libres, située près du Châtelet (Paris 1er), permet aux SDF de déposer leurs affaires en sécurité le matin et de les reprendre le soir. Ses 52 casiers sont attribués aux SDF adressés à la bagagerie par des associations du quartier qui assurent leur accompagnement social. Elle est ouverte 365 jours par an, de 7 heures à 9 heures et de 20 heures à 22 heures. Les permanences sont tenues par des équipes de trois bénévoles composées de SDF et d’ADF (« avec domicile fixe »), et l’association est gérée par un conseil d’administration qui comprend autant de SDF que d’ADF. Ce fonctionnement participatif est ce qui fait l’originalité de la bagagerie et son succès en termes de réinsertion.

La bagagerie Mains libres

Renforcement du fonctionnement participatif

Avec le confinement, les SDF et ADF ont décidé d’un commun accord de maintenir la bagagerie ouverte mais en se limitant au strict minimum. Les usagers entrent un par un, vont chercher eux-mêmes leurs bagages sous la surveillance d’un des permanents, peuvent accéder aux toilettes et prendre un repas froid mis à disposition par une association partenaire. En revanche, l’accès à la salle où ils se réunissent d’habitude pour prendre des boissons chaudes, consommer leur repas ou consulter Internet a été suspendu. Des croix ont été peintes sur le sol dans la rue pour faciliter le respect des distances. Une partie des bénévoles ADF ayant dû renoncer à venir car trop âgés ou fragiles, les SDF assurent une part encore plus grande des permanences. Sans ce fonctionnement participatif, la bagagerie aurait dû fermer. Seulement deux usagers ont contracté la Covid-19. Ils ont été hébergés dans des centres d’accueil puis hospitalisés, et sont aujourd’hui guéris.

Des activités limitées au strict minimum

L’assemblée générale ayant dû être reportée, l’ancien conseil d’administration a été maintenu mais ne peut se réunir. Les week-ends au bord de la mer prévus au mois de juin ont été annulés, de même que les animations de quartier destinées à gagner de l’argent pour l’association. Tout le monde est un peu triste de ce fonctionnement réduit au minimum et beaucoup moins convivial, mais soulagé que l’essentiel du service ait pu être maintenu.

Bagagerie pour SDF

Se renseigner et soutenir

http://www.mainslibres.asso.fr/wordpress/

Poster un commentaire