DVD des trois trios avec piano de Brahms

Johannes Brahms : Les trois trios pour piano, violon et violoncelle ; Trio avec clarinette

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°695 Mai 2014Par : Maxim Vengerov, violon, Elena Baschkirova, piano, Boris Pergamenschikov, violoncelleRédacteur : Marc DARMON (83)Editeur : 1 DVD EuroArts 2066748

La musique de chambre de Johannes Brahms est un ensemble d’une énorme valeur, valeur constante car entièrement constitué de chefs-d’œuvre : deux sonates pour violon, deux pour violoncelle, deux pour clarinette, cinq trios, trois quatuors à cordes, trois quatuors avec piano, cinq quintettes à cordes, avec clarinette ou avec piano, deux sextuors.

Alors qu’il est incontestable que nombre d’œuvres de jeunesse de musique de chambre de Mozart, Beethoven, Schubert n’ont pas la même qualité ou richesse que leurs œuvres de la maturité, ce n’est pas le cas chez Brahms, du fait d’un style qui a en fait très peu évolué durant sa carrière. Brahms n’a pas été enfant prodige, a commencé à publier assez tard, ce qui peut expliquer, comme chez Bruckner ou César Franck, l’absence de transformation importante du style entre les premières et les dernières œuvres.

Écoutez ici la similarité des styles des opus 8 et opus 101, pourtant espacés de plus de trente ans aux deux extrémités de sa carrière.

Les grands quatuors composés au cours de l’histoire de la musique sont les quatuors à cordes (Haydn, Mozart, Beethoven, Bartók, Chostakovitch, etc.). Mais les grands trios sont les trios avec piano, violon et violoncelle : Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Schumann, et ces trios de Brahms (puis plus tard Tchaïkovski, Rachmaninov, etc.).

Enregistrés pour la télévision en 1996 dans un salon de Munich, les Trois trios avec piano de Brahms nous sont rendus dans ce superbe DVD. Voir ainsi les trois artistes jouer ensemble est une fois de plus un exemple parfait de ce que l’image apporte par rapport au simple disque. La complicité des trois musiciens, qui permet la fusion de leur timbre, le respect continu de l’autre qui fait entendre un véritable ensemble et non une compétition, la concentration et l’émotion des artistes, tout cela nous est rendu visible, comme au concert, parfois mieux qu’au concert.

Voyez par exemple la vivacité des scherzos des trois trios pour bien sentir ce que faire de la musique de chambre veut dire.

Maxim Vengerov était un des violonistes les plus célèbres dans les années 1990, chacun de ses enregistrements (de concertos, principalement) était salué comme une référence. Nous sommes heureux de le retrouver dans ces enregistrements, alors qu’on le connaît peu comme interprète de musique de chambre. Jouant souvent les yeux fermés, sauf lorsque la synchronisation avec ses partenaires est critique, il projette une émotion et une sensibilité hors du commun.

Ses partenaires sont de tout premier plan, et l’interprétation est parfaite. Une très bonne intégrale des Trios pour piano et cordes de Brahms.

En complément, EuroArts nous offre le Trio avec clarinette, composé en 1891 pour le plus grand clarinettiste de l’époque (aussi dédicataire du magnifique Quintette avec clarinette), autour de la même pianiste russe, Elena Baschkirova, ancienne épouse de Daniel Barenboïm et Gidon Kremer. Le dispositif du Trio pour piano, clarinette et violoncelle est original et unique.

Pourtant la fusion des timbres est magnifique, on entend parfaitement la chaleur issue de l’association du violoncelle et de la clarinette, la sonorité de velours de l’instrument à vent. Filmé sur une scène cette fois-ci, ce trio profite des mêmes qualités d’interprétation que les Trios avec piano, et est encore mieux enregistré.

Pour avoir une intégrale complète, manque donc à cet ensemble de trios uniquement le Trio avec cor, moins souvent joué. Mais ce DVD est à conseiller sans hésitation à tout amateur de musique de chambre.

Poster un commentaire