Jamais trop tard

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°638 Octobre 2008Rédacteur : Jean SALMONA (56)

  Vous avez décidé une fois pour toutes qu’il y avait, en matière d’interprétation, des sommets absolus ; que les Suites pour violoncelle seul de Bach ne seraient jamais mieux jouées que par Casals, que Samson François avait gravé la version définitive de la Sonatine de Ravel, que vous n’écouteriez jamais plus la 3e Symphonie…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.
Se connecter S’enregistrer