Effet de soleil sur éoliennes et transport électrique

Innover pour réduire la facture d’énergie et faciliter la transition énergétique

Dossier : Dossier FFEMagazine N°730
Par Christopher DARGUENCE

Pouvez-vous nous en dire plus sur Energy Pool et votre cœur de métier ?

Notre cœur de métier est de concevoir et d’opérer des solutions de modulation de consommation électrique pour les consommateurs industriels et tertiaires. Ces solutions permettent de réduire leur facture d’énergie en contribuant à un meilleur équilibrage des systèmes électriques.

Nous sommes positionnés sur les solutions qui se traduisent par des effacements de consommation ou des incitations à la consommation.

Par exemple, lors de la vague de froid de janvier 2017, Energy Pool a réalisé plusieurs opérations d’effacement afin de soulager le système électrique. Le 25 janvier 2017, près de 350 MW ont été effacés en réduisant la consommation de 48 sites industriels.

Nous accompagnons les consommateurs sur toute la chaîne de valeur, de l’identification de leurs flexibilités (souvent insoupçonnées) jusqu’à leur mise sur le marché. Nous accompagnons également des fournisseurs d’électricité qui souhaitent développer des offres de modulation électrique auprès de leurs clients.

Nous sommes aujourd’hui convaincus que les industriels ont un rôle central à jouer dans la transition énergétique. Face au défi que représente l’intégration des énergies renouvelables pour le réseau électrique, les industriels peuvent notamment adapter leur consommation pour compenser l’intermittence de cette production.

On peut utiliser dès aujourd’hui les flexibilités offertes par les industriels, là où il faudra encore attendre plusieurs années avant que les moyens de stockage (batteries) soient techniquement et économiquement viables.

Les partenariats jouent un rôle important dans votre développement. Qu’en est-il ?

Lors de notre seconde levée de fonds en 2010, Schneider Electric s’est très naturellement imposé comme le partenaire financier et industriel le plus pertinent pour répondre à nos ambitions de développement.

Les partenariats jouent également un rôle central dans le cadre de notre expansion à l’international. En fonction des pays, nous développons des partenariats locaux et technologiques pour accélérer notre déploiement.

Dans un métier comme le nôtre qui est au croisement de l’énergie, de la digitalisation, des technologies du numérique et où il est important de se développer très vite, il n’est pas possible de travailler seul, l’un de nos défis consiste à identifier les bons partenaires au bon moment.

À titre d’exemple, en 2017, nous avons lancé une offre conjointe avec ATOS Worldgrid pour fournir des solutions globales (système d’information et conseil) aux énergéticiens afin qu’ils puissent piloter directement la flexibilité de leurs clients.

Salle de controle Energy Pool

Quels sont les principaux sujets qui vous mobilisent ?
Les enjeux auxquels vous êtes confrontés ?

En France, nous conduisons actuellement une démarche de diversification de nos activités consistant à se positionner comme un véritable partenaire de nos clients industriels.

Il s’agit désormais d’intégrer la stratégie énergie au cœur de la planification industrielle. Le profil de consommation est optimisé en fonction de la saisonnalité de l’activité, des carnets de commandes ou des stocks dont dispose le consommateur.

Afin d’optimiser les achats d’énergie en fonction d’un marché de plus en plus volatil, le profil de consommation peut aussi être adapté quotidiennement et de manière dynamique en fonction des contraintes techniques, du contrat de fourniture du consommateur, et des prix de marché (SPOT, mécanisme d’ajustement).

Nos développements actuels visent à exploiter tous types de flexibilité. Bien que le marché évolue rapidement, la modulation de consommation reste un sujet disruptif qui nécessite une certaine vulgarisation aussi bien auprès des consommateurs que des pouvoirs publics.

L’enjeu est de faire évoluer l’environnement réglementaire de sorte qu’il permette d’exploiter pleinement les gisements de flexibilité.

En ce qui concerne notre développement à l’international, l’enjeu consiste à identifier précisément les marchés les plus adaptés, en fonction de leurs besoins, de leur mix énergétique et du contexte politique et économique.

Au niveau de votre développement à l’international. Où en êtes-vous ?

Nous avons une présence importante en Europe : en Belgique, au Royaume-Uni et bientôt en Suisse et en Pologne avec des partenariats en cours de finalisation. Nous avons également créé une filiale en Turquie.

Nous nous implantons aussi en Afrique où nous avons déjà une activité au Cameroun avec des perspectives en Afrique de l’Ouest et Centrale, ainsi qu’au Maghreb.

EN BREF

  • Puissance pilotée dans le monde : 6GW l’équivalent de 6 centrales nucléaires, dont 4 gigawatts de capacité flexible (demande) et 2 gigawatts de capacité de production (installations hydroélectriques, et parcs éolien).
  • 100 collaborateurs.
  • Environ 1000 sites supervisés, dont 200 en France.

Dans beaucoup de pays en développement, la modulation de consommation d’électricité des industriels permet de libérer de l’énergie au profit des populations et de limiter les délestages.

En Asie, notre partenariat avec TEPCO nous permet d’être leader au Japon, et d’envisager des perspectives de croissance importantes.

Vos perspectives ?

Notre ambition est de devenir le leader mondial de la gestion de la flexibilité pour les consommateurs industriels et tertiaires d’ici 2022.

Poster un commentaire