Encore dix millions à trouver

Dossier : ExpressionsMagazine N°639
Par Marie-Stéphane MARADEIX

Parallèlement à l'effort de levée de fonds, la gouvernance de la campagne joue son rôle à plein avec des anciens très impliqués, sollicitant l'École sur la nature et le rythme des dépenses prévues sur les fonds de la campagne.

Un " business plan " détaillé a ainsi été élaboré et soumis à l'approbation du Comité de campagne, mais également des instances statutaires de la Fondation de l'École polytechnique, présidée par Thierry Desmarest (64), de " École polytechnique Charitable Trust " (UK), présidé par Jacques Garaïalde (76), et de " Friends of École polytechnique " (USA), présidé par Philippe Khuong-Huu (83).

Cette dernière structure vient d'ailleurs d'obtenir l'agrément des autorités fiscales locales (IRS) pour recevoir des dons, ce qui va lui permettre de lancer sa propre campagne auprès des anciens résidant aux États-Unis.

Le Comité financier
Afin de répondre à la croissance du capital de la Fondation de l’École polytechnique, due à la campagne de levée de fonds, mais également pour répondre au souhait des structures britanniques et américaines de mutualiser la politique d’investissement des fonds collectés, la FX a décidé la création d’un Comité financier où les trois instances sont représentées.

Ce Comité a pour rôle de proposer la politique d’investissement à long terme (capital) et court terme (trésorerie) dans un souci de rentabilité et de sécurité. Le Comité a également pour mission de choisir l’établissement bancaire chargé de cette gestion et de superviser les choix d’investissement.

Ce Comité financier est composé de Charles de Croisset et Pierre Haren pour la Fondation, Jacques Garaïalde pour le Trust, Philippe Khuong-Huu pour la structure américaine, et Denis Ranque comme représentant des grands donateurs de la campagne.

Une affectation possible par le donateur

Compte tenu des premiers fonds récoltés, des attentes des donateurs, des prévisions de recettes et des besoins de l'École polytechnique, la planification des dépenses de la campagne peut se lire tant au niveau de la répartition des fonds alloués entre flux et capital que de leur affectation aux différents axes de la campagne.

Les donateurs veulent connaître la nature et le rythme des dépenses prévues 

Cette répartition diffère quelque peu des prévisions d'origine pour chaque axe et cela en raison de l'affectation en capital de 7 millions d'euros sur les 25 millions de besoins exprimés initialement. Cette évolution majeure de la campagne souligne la volonté de certains anciens élèves de pérenniser l'action de l'École polytechnique. Cette dernière a donc planifié ses dépenses en tenant compte de l'objectif initial de la campagne, mais sur un financement en flux d'environ 18 millions d'euros (hors frais de campagne).

Le Conseil d'administration de la Fondation de l'X, dans sa séance du 11 juin 2008, et le " board of trustees " britannique, dans sa séance du 3 juin, ont donc approuvé le financement prévisionnel pluriannuel d'un ensemble d'actions, ainsi que le budget affecté à ces projets pour l'année 2008.

Cette nouvelle répartition présente un certain déséquilibre sur l'axe 4. Trois millions d'euros étaient initialement prévus pour cet axe – alors que l'égalité des chances et l'aménagement du cadre de vie restent des priorités. Certes, il convient d'ajouter aux 500 000 euros en flux destinés aux bourses " postbac " pour des jeunes passés par le programme " Une Grande École, pourquoi pas moi ? " les 500 000 euros de capitalisation. Les besoins de l'École polytechnique pour cet axe sont plus importants puisque d'autres actions ont été programmées, telles que l'accessibilité du campus aux personnes à mobilité réduite, ou encore la rénovation des zones d'activité des étudiants pour répondre aux exigences d'un véritable campus international. Il ne reste plus qu'à dépasser l'objectif initial de 25 millions d'euros. Un défi à la portée des nombreux anciens élèves qui ne se sont pas encore mobilisés pour concourir au rayonnement de l'X.

Les premiers projets
 
• Recrutement d'un jeune chercheur international prometteur, Luca Perfetti (physique), au titre du Fonds d'attractivité.
• Lancement du prix de l'Innovation doté de 10 000 euros dans la catégorie brevet et de 15 000 euros dans la catégorie création d'entreprises.
• 22 étudiants internationaux sont arrivés à l'X courant juin pour effectuer leurs stages de recherche, 17 d'entre eux reçoivent une allocation mensuelle grâce à la campagne.
• Lancement du programme d'égalité des chances : attribution des premières bourses " X-Postbac " en filières scientifiques.
• Attribution des premières bourses au titre de la campagne pour les cycles ingénieurs, masters et doctorants.

Poster un commentaire