Comme son jardin, il est utile de cultiver son patrimoine

Dossier : Gestion de patrimoineMagazine N°739
Par Jean-François BOULIER (77)

En raison de sa finalité d’entreprise, familiale, de projet ou de retraite, le patrimoine financier privé mérite une attention aussi importante que les efforts qui ont permis son accumulation. Épargner ne suffit pas, il s’agit de bien investir !

En raison de sa finalité d’entreprise, familiale, de projet ou de retraite, le patrimoine financier privé mérite une attention aussi importante que les efforts qui ont permis son accumulation. Épargner ne suffit pas, il s’agit de bien investir ! D’ailleurs les intérêts privés se conjuguent pour financer une activité économique dont l’État, excessivement endetté en France particulièrement, se désengage depuis plusieurs décennies. À l’inverse de ce que certains peuvent penser, les intérêts privés et l’intérêt général sont loin d’être antagonistes…

En focalisant ce numéro de La Jaune et la Rouge sur la gestion de patrimoine, nous souhaitons éclairer les questions fondamentales qui se posent à l’investisseur particulier, qu’un expert pourra sans doute aider à résoudre, et évoquer l’actualité du placement financier dans une économie mondialisée, bien portante mais aussi pleine de menaces. Dimension parfois négligée, parfois mal comprise, la partie financière du patrimoine paraît souvent moins familière que la partie immobilière. Aussi seront évoqués les opportunités et les risques des placements en actions et en obligations ainsi que le contexte économique qui les conditionne pour le futur.

Comment faire quand le régime est plutôt sec en matière de taux ? Les grandes institutions financières, compagnies d’assurances ou fonds de pension font également face à ce défi de gestion, parfois avec une réglementation qui exacerbe les difficultés ! Certes, la technicité des métiers de conseil ou de gestion rend le sujet parfois un peu ardu. Mais le résultat des démarches d’allocations d’actifs ou les performances des produits s’exposent assez aisément que ce soit en matière de conseil en gestion de patrimoine ou d’assurance-vie. L’évolution stratégique de certains de ces métiers, notamment la banque privée, témoigne du dynamisme de ces activités clés dans les économies modernes. Cela explique que ces professions sont aujourd’hui embrassées par les X avec une passion certaine et non sans succès. 

Poster un commentaire