Chopin : 3e sonate, Polonaise n° 2, Nocturne op. 55, Haydn : Sonate n° 46, Mozart : Sonate K. 331 « alla turca »

Dossier : Arts, Lettres et SciencesMagazine N°632 Février 2008Par : Ivo Pogorelich, pianoRédacteur : Marc DARMON (83)

Les années quatre-vingt sont celles de la gloire de Pogorelich.Elles débutèrent par le scandale qui le rendit célèbre, le jour où la grande Martha Argerich claqua la porte du jury du fameux concours Chopin de Varsovie parce que Pogorelich n’avait pas été déclaré vainqueur. Visiblement le jeu original d’Ivo Pogorelich avait divisé le jury, mais…

Connectez-vous pour lire la suite.
Se connecter S’enregistrer