Flamme pour le centenaire de Henri Poincaré par Claude Gondard (65)

Centenaire de la disparition d’Henri Poincaré :

Dossier : ExpressionsMagazine N°672
Par Cédric VILLANI

  


© Claude GONDARD (65)

Considéré par nombre d’historiens des sciences comme le plus grand mathématicien de son époque, Henri Poincaré est aussi le dernier à maîtriser l’ensemble des domaines mathématiques. Ancien élève de l’École polytechnique et de l’école des Mines, il était non seulement un mathématicien d’exception, mais aussi un physicien, ingénieur, astronome et philosophe accompli, professeur à la Sorbonne, membre de l’Académie des sciences et de l’Académie française.

Au travers de son immense œuvre de plus de 500 articles, il a jeté les fondements de pans entiers de la science : théorie du chaos et des systèmes dynamiques, théorie des fonctions automorphes, topologie ; c’est également l’un des pionniers de la théorie de la relativité restreinte. Soucieux d’intervenir à bon escient dans les débats de société, il démontra l’inanité des prétendues preuves scientifiques employées à charge contre Dreyfus. Ses trois ouvrages destinés au grand public – dont le plus connu est La Science et l’Hypothèse – rencontrèrent un vif succès et eurent une profonde influence sur la philosophie des sciences au XXe siècle.

À l’occasion du centenaire de sa mort, l’Institut Henri Poincaré et l’École polytechnique ont décidé de rendre hommage à cet homme d’exception en organisant tout au long de l’année 2012 une série de manifestations qui se clôturera au mois de novembre par un colloque scientifique international et une journée grand public consacrés à la vie et à l’œuvre de ce savant universel.

Cédric Villani

 

Cédric Villani, président du Comité d’organisation du Centenaire d’Henri Poincaré, est médaillé Fields 2010, professeur de l’université de Lyon et directeur de l’Institut Henri-Poincaré.

Poincaré à l'X Poincaré entre deux ages Poincaré agé

Poster un commentaire