Logo ACE Finance & Conseil

Avec nous rien que pour vous

Dossier : Dossier FFEMagazine N°713 Mars 2016
Par Gabriel ESCHBACH

Pouvez-vous nous expliquer quel est votre savoir-faire ?

ACE Finance & Conseil propose du conseil en investissement financier et en gestion de patrimoine. Elle apporte la méthodologie de l’investisseur institutionnel complétée par la vision et la compétence du professionnel de la finance.

Qui peut venir vous consulter ?

Un peu tout le monde, aussi bien des particuliers que des entreprises. Avec cette précision : tous nos clients sont des personnes physiques qui, eux-aussi, ont une histoire professionnelle.

« Avec nous rien que pour vous »
est votre slogan. Qu’entendez-vous par là ?

Par cette approche que nous jugeons stimulante et innovante, nous mettons le client au cœur de nos préoccupations.

Il convient toujours de gérer le patrimoine en fonction du potentiel du portefeuille d’investissement.

Comment voyez-vous l’évolution de votre métier de conseil en investissement financier et de gestion en patrimoine ?

“ NOUS DEVONS ÊTRE EN PHASE AVEC LES GRANDES TENDANCES ÉCONOMIQUES. NOTRE TRAVAIL EST DE COMPRENDRE LE MONDE, LA MACRO ET LA MICROÉCONOMIE, LES GRANDS CHANGEMENTS, L'ÉVOLUTION DES DEVISES, LA VARIABILITÉ DES COURS DU PÉTROLE ET DES MATIÈRES PREMIÈRES ”.

Nous sommes des gérants de fortune. Notre profession consiste à apporter un conseil indépendant. Il nous appartient d’assister nos clients et de leur apporter des réponses pertinentes face aux innovations financières et législatives de plus en plus complexes.

Quels conseils apportez-vous ?

Notre mission est multiple. Elle consiste à étudier la situation financière du client, à dresser un bilan de son patrimoine et à lui proposer une stratégie adaptée à ses objectifs.

Quelles sont vos méthodes ?

En fonction des aléas économiques, les décisions d’investissement sont souvent prises sous l’emprise de l’émotion et donc forcément inadaptées.

Notre entreprise est dans une démarche beaucoup plus rationnelle. Elle donne la possibilité à nos clients de prendre conscience de la notion de risque.

Ce qui n’empêche pas de votre part un travail important de recherche.

Il est nécessaire quand il s’agit de bâtir des portefeuilles d’investissement rentables en adéquation avec la prise de risque acceptée.

Quel est votre champ d’intervention ?

Notre champ d’intervention est nécessairement large. Il couvre l’ensemble des actifs financiers et immobiliers : les titres de participations (actions), de créances (obligations), l’acquisition de biens et les instruments de couverture.

Plus précisément, qu’en est-il pour l’investissement financier ?

Nous apprécions les caractéristiques de rentabilité, de risque et de liquidité de chaque investissement pour construire des portefeuilles adaptés aux profils de chaque investisseur.

Pour cette raison, nous utilisons le modèle de gestion de portefeuille développé par François Longin (professeur de finance à ESSEC Business School).

Gabriel Eschbach

“ NOS CLIENTS ONT SURTOUT BESOIN DE COMPRENDRE LEURS INVESTISSEMENTS. MAIS IL EST VRAI QUE BEAUCOUP D’ENTRE EUX ONT ENCORE DU MAL À ASSIMILER LA NOTION DE RISQUE. ET POURTANT, NOUS LEUR PERMETTONS D’ACCÉDER À DE RÉELLES OPPORTUNITÉS FINANCIÈRES ”.

Quelle est votre approche dans l’investissement immobilier ?

Pour apprécier chaque placement, c’est sensiblement la même démarche que précédemment. Il convient de prendre conscience que les investissements immobiliers sont réalisés sur du long terme.

Nous établirons un business plan pour créer de la valeur.

Vous pilotez donc le patrimoine de manière très prudente…

C’est par la qualité de nos investissements que nous réduisons le risque. Notre stratégie consiste à mener le patrimoine dans un chemin de croissance.

Ce n’est pas un jeu, nous recherchons un rendement net d’inflation des capitaux investis.

Avez-vous l’impression que les investisseurs ont conscience des risques ?

Nos clients ont surtout besoin de comprendre leurs investissements. Mais il est vrai que beaucoup d’entre eux ont encore du mal à assimiler la notion de risque.

Et pourtant, nous leur permettons d’accéder à de réelles opportunités financières.

En allant vers tous les investissements possibles…

Il existe environ 12 000 fonds commercialisés sur la France et le Luxembourg et près de 500 000 produits d’investissement dans le monde entier.

Nous les appréhendons tous dans la mesure où nous disposons des outils qui nous permettent de les analyser en profondeur. Toutefois, la véritable problématique réside dans l’interprétation des données.

Tenez-vous compte de la situation économique mondiale dans votre approche ?

Oui, bien sûr, nous devons être en phase avec les grandes tendances économiques. Notre travail consiste à comprendre le monde, la macro et la microéconomie, les grands changements, l’évolution des devises, la variabilité des matières premières.

Quel est votre regard sur le système financier ?

L’État, les institutions doivent jouer un rôle essentiel dans l’élaboration de réformes, dans la surveillance et le contrôle des risques. Ils doivent contribuer à réguler et stabiliser l’économie.

Aujourd’hui, nous arrivons à une période de notre histoire où il est essentiel de répartir plus justement les richesses entre les hommes. C’est de la compétence des institutions, mais aussi du devoir moral de chacun d’entre nous.

Articles similaires:

Poster un commentaire