Magazine N°735 Mai 2018 - Nouvelles du Platâl
  • Dernier magazine (736)
  • Magazine de l'article (735)

Milan CLERC (16)

Président du Point Gamma

Articles du Dossier

Par Roxane LESTINI
Par Tahar AMARI
Par Lucile VIGUÉ (15)
Par la rédaction de La Jaune et la Rouge
Par Milan CLERC (16)
Accès réservé aux abonnés
Nouveautés à l'École et succès des élèves 0

Le Point Gamma, l’excellence d’une tradition au service de la cohésion

Spectacle au point Gamma
Certaines éditions ont ainsi accueilli des artistes internationaux tels que Steve Aoki, Justice ou encore les Daft Punk, et des humoristes de renom tels Élie Semoun ou Gad Elmaleh, attirant parfois plus de 10 000 personnes.

En 1861, alors que commençait tout juste la construction de l’Opéra Garnier avait lieu la première édition du Point Gamma. Depuis, le Point Gamma, une des plus vieilles traditions polytechniciennes, et une des rares survivantes du déménagement à Palaiseau, a bien changé.

Le plus gros événement étudiant

Au fur et à mesure des années, le voilà devenu la plus grande soirée étudiante de France! Néanmoins, il reste éternellement, à travers la participation d’une majorité d’élèves de 1re année qui contribuent à sa préparation durant leur tronc commun, un facteur primordial de cohésion et de vivre ensemble pour la promotion arrivant sur le Platâl.

Par sa qualité ainsi que l’investissement des élèves sur la communication vers les autres écoles et universités, il permet un véritable rayonnement auprès des étudiants d’Île-de- France, y compris des élèves de classes préparatoires qui sont nombreux à y participer chaque année.

Des traditions et des nouveautés

Le défilé sur les pentes de la Montagne-Sainte- Geneviève dans le 5e arrondissement de Paris est au cœur de la tradition du Point Gamma. Les débuts du Point Gamma consistaient en effet en un défilé de chars dans la cour de Carva visant à oublier des cours d’astronomie parfois soporifiques.

“Un facteur primordial de cohésion et de vivre ensemble pour la promotion arrivant sur le Platâl”

Si le défilé garde ses origines parisiennes, avec le déménagement à Palaiseau, l’espace offert a permis d’augmenter la capacité d’accueil et donc, de diversifier les activités proposées, de produire des artistes de plus en plus reconnus, et de se faire une place parmi les événements musicaux français.

Certaines éditions ont ainsi accueilli des artistes internationaux tels que Steve Aoki, Justice ou encore les Daft Punk, et des humoristes de renom tels Élie Semoun ou Gad Elmaleh, attirant parfois plus de 10000 personnes.

Une option solidarité en 2018

Ainsi, lorsqu’à 16 heures le 19 mai sera lancé le Point Gamma 2018, ce sera avec derrière lui des années d’histoire, des mois d’organisation pour la trentaine de 2e année qui y travaillent, mais aussi, avec des innovations récentes.

En effet, comme l’an dernier, il y aura un festival à partir de 16 heures, permettant à des groupes étudiants d’avoir la chance de se produire sur la scène principale.

L’événement acquiert également une nouvelle dimension en accueillant pendant le festival un stand des Restos du cœur et en permettant aux participants de faire un don à l’association en prenant leur place.

Les raisons d’un succès

Cependant, malgré son ancrage profond dans les traditions de l’École, l’organisation réussie de l’an dernier et l’investissement d’aujourd’hui, le Point Gamma est fragilisé par de nombreuses contraintes.

Pour commencer, la très courte période qu’ils partagent avec les élèves de 2e année pendant le tronc commun rend très difficile l’implication des élèves de 1re année dans l’événement. Or la contribution commune des deux promotions à son organisation nous paraît essentielle car elle contribue fortement à la construction durable d’un esprit de corps et permet à la nouvelle promotion de s’investir dans la vie de campus dès son arrivée.

Par ailleurs, il nous semble crucial de maintenir le Point Gamma sur le site de l’École: un déplacement éventuel hors de ses murs entraînerait des coûts supplémentaires et une restriction importante du nombre de participants.

Dans ces conditions, la qualité du Point Gamma serait fortement diminuée, et il cesserait d’être l’événement riche et convivial qu’il est aujourd’hui pour devenir une banale soirée étudiante.

L’ALPHA ET L’OMÉGA DU POINT GAMMA

L'histoire du Point Gamma a été publiée dans le numéro spécial N° 331 de Juin 1978 qui recensait les traditions de l'École dont beaucoup n'ont pas survécu au transfert à Palaiseau
 

Le Point Gamma

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités

La page Facebook de la JR

.