Magazine N°576 Juin/Juillet 2002 - Arts, Lettres et Sciences
  • Dernier magazine (740)
  • Magazine de l'article (576)
Par Jean-Gérard CLAUDON (52)
Rédacteur JR

Articles du Dossier

Par Molière
Rédacteur : Philippe OBLIN (46)
Rédacteur : Laurens DELPECH
Accès libre
Langue vivante 0
Rédacteur : Jean SALMONA (56)
Accès libre
Carbec l’Américain 0
Par Philippe SIMIOT
Rédacteur : Michel DUREAU (53)
Par Bernard ZIMMERN (49)
Rédacteur : Gérard de LIGNY (43)
Par Jean PEYRELEVADE (58) et Denis JEAMBAR
Rédacteur : Jacques BOURDILLON (45)
Par Les enquêtes de Marie-Odile Monchicourt avec Robert Kandel (Du Laboratoire de Météorologie dynamique de l’École polytechnique).
Rédacteur : Jean-Louis BOBIN (54)
Accès libre
Jeu explosé 0
Par Jean-Gérard CLAUDON (52)
Rédacteur : JR
Par Yves QUÉRÉ
Rédacteur : Pierre LASZLO
Par André ROUSSET (51)
Rédacteur : Jacques BOURDILLON (45)
Par Georges CHARPAK et Henri BROCH
Rédacteur : Jacques BOURDILLON (45)
Par Jean-Louis BOBIN (54)
Rédacteur : JR
Par Thierry GAUDIN (59)
Rédacteur : JR

Jeu explosé

Les actions terroristes sont destinées à frapper les opinions publiques et politiques en provoquant morts et dégâts matériels. Mais on ne mesure jamais assez les effets psychologiquement dévastateurs des attentats aveugles sur les victimes, y compris et même surtout à long terme.

Jeu explosé relate le développement lent et pernicieux, chez un homme, des séquelles d’un attentat auquel il a été directement mêlé lorsqu’il était enfant, à Alger, en 1959. Cet homme semble avoir surmonté son traumatisme, mais la réalité est autre.

Depuis quelques années le souvenir de cet attentat l’assaille de plus en plus souvent et dégrade ses relations affectives ; ses proches, en particulier sa femme et son père, en souffrent mais ne parviennent pas à rompre son enfermement de plus en plus destructeur.

Le dénouement ne peut être que dramatique et violent. Il arrive brutalement quarante ans après le drame vécu dans l’enfance

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités

La page Facebook de la JR

.