Magazine N°732 Février 2018 - Expressions
  • Dernier magazine (732)
  • Magazine de l'article (732)

A propos de simulation et supercalculateurs

 
Pour obtenir de la réalité une bonne simulation, il faut un calculateur énorme, un supercalculateur… Mais l’hyperpuissance domine la superpuissance… et l’hypermarché dépasse le supermarché, alors pourquoi pas aussi un hypercalculateur ?

C’est parce que le mot hypercalcul a un sens particulier en mathématiques, qui ne s’applique à aucune machine réalisable à ce jour. On voit qu’un certain arbitraire règne dans l’usage des préfixes hyper- ou super-.

Ces deux préfixes ont pourtant une même origine indo-européenne : hyper-, du grec huper- (ὑπέρ), et super-, du latin super, avec la correspondance entre initiales h d’origine grecque et s d’origine latine, qui se voit aussi dans la numération entre hexa- et six ou entre hepta- et sept.

SIMULER SANS FAUX-SEMBLANT

Cette correspondance apparaît encore, à partir de la racine *sem-, *som-, entre le grec homos « semblable, le même », d’où homo-, homologue et le latin similis « pareil », d’où semblable, similaire. En latin, la famille de similis comporte simulatio « simulation » et le verbe simulare dans un double sens conservé en français par simuler : « copier, imiter », mais aussi de « feindre, faire semblant », plus proche du sens de dissimulare « dissimuler ».

Le mot simulation est ambigu : l’important, c’est que la simulation numérique imite bien la réalité, et ne fasse pas seulement semblant de l’imiter.

L’HYPERTROPHIE DES SUPERCALCULATEURS

Le grec huper « au-dessus, au-delà » a un sens plus large que le latin super « au- dessus, sur » ce qui justifie sans doute l’inéquation hyper > super. Mais en l’ occurrence, le mot hypercalcul (en anglais hypercomputation, attesté en 2002) a une signification bien précise pour les mathématiciens : c’est un mode de calcul qui ne suit pas la définition d’Alan Turing de 1936, et qui de fait est irréalisable par une machine.

La notion d’hypercalculateur (hypercomputer) est donc purement théorique.

Pour autant, un supercalculateur est déjà très imposant, à tel point qu’il fait appel à des unités sans cesse plus grandes : on en arrive aujourd’hui aux pétaflops (flops = FLoating point Operations Per Second) pour la rapidité de calcul et aux pétaoctets (un octet = 8 bits) pour la capacité de mémoire.

Après kilo (103), méga (106), giga (109), téra (1012), formés sur le grec khilioi « mille », megas « grand », gigas « géant », teras « monstrueux, gigantesque », voici péta (1015), dérivé de pente « 5 » car 1015 = 10005.

À quand, peut-être grâce aux supercalculateurs quantiques, les exaflops, les zettaflops et les yottaflops ? où les préfixes sont formés sur le grec hex « 6 », hepta « 7 » et octô « 8 ». Avec yotta nous serons à 1024 = 10008, soit à peu près le nombre d’Avogadro (≈ 6,022 x 1023), mais encore loin du mythique nombre à 100 chiffres (10100), nommé en anglais googol.

Imaginé, dit-on, en 1938 par un enfant de 9 ans, ce nom est à l’origine en tout cas de celui de Google en 1997.

Chez le docteur, dessin de Geluck
Un supercalculateur prodige.

ÉPILOGUE

Donc on comprend super, mais d’où vient calcul ? Là, on revient sur Terre : le latin calx, calcis « pierre, chaux » (d’où en français chaux, calcaire…) a pour diminutif calculus, au sens de « caillou » (resté dans le calcul rénal), puis au sens abstrait de « calcul » car on comptait, y compris les enfants pour apprendre, à l’aide de petits cailloux sur une table à calcul : une origine de calculer aussi concrète que celle de compter, qui remonte à l’élagage des arbres !1

_________________________________
1. Voir EtymologiX de septembre 2017.

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités

La page Facebook de la JR

.