Magazine N°728 Octobre 2017 - Dossier FFE
  • Dernier magazine (735)
  • Magazine de l'article (728)

Michael BENSEMHOUN

Président-fondateur de la société Ophtamyx

Ophtalmologie, la transformation en marche

Michael Bensemhoun, président et fondateur de la société Ophtamyx, nous parle de la situation de l’ophtalmologie en France, de ses enjeux et de la nécessité de faire évoluer les pratiques actuelles afin de permettre un accès aux soins visuels au plus grand nombre.

Logo Ophtamyx

À 36 ans, vous avez déjà une solide expérience de l’entreprise.
Racontez-nous votre parcours.

Je suis de formation technique et commerciale. Après avoir obtenu un DUT et une Maîtrise Science et Technique à Marseille, j’intègre l’École Supérieure de Commerce et Technologie de Toulon pour y passer un diplôme d’ingénieur d’affaire.

En 2007, je suis recruté par la société Samsung- Medison en tant qu’ingénieur technico-commercial échographie : une première expérience riche et fondatrice. J’y reste 3 ans avant d’intégrer la société Carl Zeiss, entreprise spécialisée en ophtalmologie.

Dans la continuité de mon poste précédent, je commence en tant qu’ingénieur technico-commercial dans l’équipement. Au bout de 3 ans, j’évolue vers du management en tant que directeur régional en chirurgie, puis en 2015, j’occupe le poste de directeur national des ventes pour l’ensemble des activités médicales.

Un parcours intense et varié qui m’a permis d’acquérir une solide expérience de l’entreprise et une certaine expertise de l’ophtalmologie.

Comment est né Ophtamyx ?

L’accès aux soins médicaux est aujourd’hui un réel problème de santé publique en France, et cela l’est d’autant plus en ophtalmologie. Le délai d’attente moyen pour obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologiste est d’environ 100 jours.

Cela peut parfois atteindre 12 mois dans certaines régions. La diminution du nombre d’ophtalmologistes, la croissance démographique, le vieillissement de la population, l’évolution des modes de vie… sont autant de facteurs qui rendent indispensable l’évolution des pratiques actuelles afin de répondre à une augmentation constante des besoins en soins oculaires de la population.

Ophtamyx est né de la volonté d’être acteur de cette transformation en proposant d’accompagner à différents niveaux les acteurs de la santé visuelle dans leur évolution. Ophtamyx propose ses services au sein d’une structure indépendante qui lui permet d’avoir l’objectivité, la flexibilité et la réactivité indispensables dans un marché et un environnement en pleine mutation.

Quels sont les services proposés par Ophtamyx ?

Ophtamyx est une société de conseil et gestion d’équipement spécialisée en ophtalmologie. Notre objectif est de contribuer à ce qu’une médecine de qualité soit accessible au plus grand nombre.

Pour y parvenir, nous intervenons à deux niveaux : un pôle conseil et un pôle équipement. Comme dans toute activité, la première étape est d’optimiser et d’améliorer ce qui existe déjà. Organisation, qualité, recrutement, équipement, financement…

Nous proposons aux médecins, orthoptistes et établissements de santé de les conseiller et de les accompagner dans leurs projets de développement/évolution afin de leur permettre de se concentrer pleinement sur leurs activités et leurs patients.

Nous les aidons ainsi à gagner du temps dédié à la médecine, à réduire leurs délais, et à faire évoluer leurs pratiques actuelles pour améliorer la prise en charge des patients.

Pour la partie équipement, nous proposons de nouveaux moyens pour faciliter l’accès à l’innovation et à la technologie. C’est là qu’intervient le contrat CLEF : Contrat de Location Evolutive et Fonctionnelle. Rétinographie, biométrie, OCT, etc.

La technologie tient une place importante dans le diagnostic en ophtalmologie. Chaque année a droit à son lot d’innovations : toujours plus loin, plus précis, plus rapide… les départements R&D des différents laboratoires innovent de manière continue.

Nous sommes aujourd’hui partenaire des principaux acteurs du marché (Heidelberg, Topcon, Zeiss) et avec le contrat CLEF nous facilitons l’accès à ces innovations et permettons ainsi un gain de temps et une amélioration de la qualité des soins apportés aux patients.

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste le contrat CLEF ?
Quels sont ses avantages ? Quelle est sa méthode ?

Le contrat CLEF est un contrat de location courte et moyenne durée par lequel nous remplaçons la notion de vente du bien par celle de la vente de l’usage du bien : produit et services sont indissociables. Nous mettons tout en oeuvre pour garantir un usage maximal et optimal du matériel pendant toute la durée du contrat : hotline, téléassistance, télémaintenance, téléformation, matériel de prêt… nous nous sommes organisés pour éviter la rupture d’usage du matériel, et donc la rupture de flux patient.

Contrat CLEF de OphtamyxNous assurons également une formation continue à nos utilisateurs afin de leur permettre d’exploiter pleinement les capacités et fonctionnalités du matériel et réaliser ainsi un diagnostic de qualité plus complet, plus précis.

Les avantages sont donc multiples pour les utilisateurs : une garantie d’usage, un accompagnement permanent, mais également la possibilité de choisir son matériel parmi les principaux acteurs du marché, d’évoluer en fonction de leurs besoins et de réaliser 15 % d’économie minimum.

Il est en effet aujourd’hui plus intéressant de louer certains types de matériels que de les acheter surtout lorsque nous sommes sur des matériels de haute technologie, qui ont des cycles d’innovation courts et qui ont un coût important à l’achat et à l’utilisation, ce qui est le cas pour un grand nombre de matériel en ophtalmologie.

En ce qui concerne la méthode CLEF, elle repose sur 4 étapes : optimisation, reconditionnement, mutualisation et gestion de fin de cycle. Nous sommes sur un modèle éco-responsable où nous nous assurons de l’utilisation du bon produit, au bon moment par le bon utilisateur pendant la bonne durée.

En quoi le modèle CLEF est-il éco-responsable ?

Le contrat CLEF est basé sur un principe d’économie de fonctionnalité et de partage. Parmi les différents modèles économiques alternatifs, l’économie de fonctionnalité et de partage est un des seuls qui propose un réel régime de développement durable à la mesure des enjeux et qui permet d’articuler ensemble les trois axes du développement durable : efficacité économique, préservation de l’environnement et équité sociale.

Avec le contrat CLEF, plusieurs utilisateurs participent à l’amortissement du matériel, chacun réalisant ainsi des économies. Ce modèle économique permet d’optimiser l’utilisation du matériel et la durée de son cycle de vie.

De fait moins énergivore et intégrant le processus de gestion de fin de vie du matériel, ces éléments permettent une préservation de l’environnement.

Enfin, la fin de cycle de vie d’un produit diffère selon plusieurs critères et se présente en décalage sur les différents marchés géographiques. Ainsi, lorsqu’un produit est dit en fin de cycle en France, celui-ci peut et doit encore servir dans d’autres pays moins développés et dont les besoins sont importants.

En fonction de l’amortissement du matériel lors de son 1er cycle, nous proposons donc à ce matériel une 2e vie à l’export via des sociétés spécialisées ou des associations humanitaires afin de permettre là aussi une médecine de qualité au service du plus grand nombre.

Le mot de la fin

Les délais d’attente et donc l’accès aux soins en ophtalmologie sont aujourd’hui un réel problème de santé publique et la demande en soins oculaires ne va cesser d’augmenter dans les prochaines années.

L’évolution des pratiques actuelles et de la prise en charge du patient est indispensable pour répondre aux défis de demain et permettre une médecine de qualité au plus grand nombre. Cela va engager la pleine mobilisation de tous les acteurs de la santé visuelle.

La prise de conscience existe mais il est important qu’elle se traduise désormais au quotidien pour les patients. Ophtamyx met son expérience et son expertise au service des médecins, orthoptistes et établissements de santé pour les accompagner dans cette transformation.

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités

La page Facebook de la JR

.