Magazine N°636 Juin/Juillet 2008 - Fondations et Associations
  • Dernier magazine (739)
  • Magazine de l'article (636)

Robert JEANTEUR (51)

Ancien DG du groupe Schneider, président fondateur de l'association Intercordia

Articles du Dossier

Par Robert JEANTEUR (51)
Par Gérard SARRACANIE
Par Francis CHARHON
Par Dominique THIERRY
Par Thierry CHAMBOLLE (59)
Par Robert JEANTEUR (51)
Par Marie TRELLU-KANE
Par Henri de REBOUL
Par Gilles VERMOT DESROCHES
Par Bruno TARDIEU
Par Christian de BOISREDON
et Laurent de CHERISEY
et Patrick BUSQUET
Accès libre
Parrainer des enfants 0
Par Yves MÉAUDRE
Par Jean de BODMAN (69)

Associations et fondations, généreuses et solidaires

EDITORIAL par Robert JEANTEUR (51)

Réduire l'écart entre pays pauvres et pays riches, aider les plus démunis, renforcer le lien social sont autant de buts généreux auxquels s’attachent les pays développés. Mais c’est l’initiative privée et le mouvement associatif, généralement fondé sur le bénévolat, qui apportent l’aide la plus précieuse et la plus souple aux actions réglementées des pouvoirs publics ou des instances internationales.
 
Associations et fondations regroupent aujourd’hui en France quatorze millions de bénévoles et deux millions de salariés. L’appel aux bonnes volontés touche non seulement les seniors, réputés expérimentés et disponibles, mais aussi les actifs de tout âge, que ce soit à titre individuel ou sous l’impulsion de leur entreprise.
 
La diversité et la richesse de ce monde des fondations et associations obligent à prendre, dans le présent dossier, un parti quelque peu réducteur, en présentant d’abord le cadre général dans lequel ces entités vivent, puis en présentant quelques illustrations qui viennent enrichir la série d’exemples régulièrement présentés dans la rubrique «Forum social ».
 
Le cadre d’action, ce sont les associations et les fondations, avec leurs règles, leurs modes d’action, leur diversité ; c’est aussi le monde du bénévolat avec ses problèmes de recrutement durable.
Quant aux exemples, ils couvrent à la fois des associations humanitaires que l’on pourrait qualifier de «classiques», c’est-à-dire purement privées, que des initiatives associant des entreprises à des actions de solidarité.
 
Cadres retraités mettant leur expérience au service des pays en voie de développement, organisations luttant contre la misère, parrainage d’enfants dans des régions déshéritées, formations multiculturelles grâce à la collaboration d’actifs, soutien aux personnes en recherche d’emploi, service civil volontaire pour les jeunes, aide des entreprises à l‘intégration des jeunes, voilà, présenté sur des cas concrets, un large éventail de possibilités.

Plus qu’un aperçu, ces quelques pages nous délivrent un message : les besoins sont immenses, les moyens d’action infiniment variés. À chacun de trouver la voie qui lui permettra de donner à sa vie une dimension nouvelle et humainement enrichissante.

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités

La page Facebook de la JR

.