Magazine N°715 Mai 2016 - Dossier FFE Hors Série
  • Dernier magazine (740)
  • Magazine de l'article (715)

Tancrède STAGNARA (99)

Président de VRS Vering

Articles du Dossier

Par Brigitte BOUQUOT (76)
Par Brigitte BOUQUOT (76)
Par Patrice KALFON
Par Gilles MAINDRAULT
Par Laurent BARBAGLI
et François-Xavier OVERSTAKE
Par Patrick MOUREU
Par Éric KOTOLEVSKY
Par Tancrède STAGNARA (99)
Par Ambroise LIARD
Par Michel BOITEUX
Par Vincent OUDIN (83)
Par Gwénola CHAMBON
Par Valérie ATTIA
Par Pierre-Edouard De la RONCIÈRE (98)
et Dominique BROSSAIS
Par Philippe DEROUIN
Par Philippe DONNET (80)
Par François FOURNIÉ
Par Bruno CHAMOIN

VRS Vering : l'expertise des grands risques industriels

VRS Vering est une société spécialisée dans la gestion des risques des grands groupes et comptes industriels aussi bien en France qu’à l’international. Le point avec Tancrède Stagnara (99), Président de VRS Vering, qui nous en dit plus sur ce secteur d’expertise et ses particularités.


Logo VRS Vering

Pouvez-vous nous en dire plus sur VRS Vering ?

Vering est une société d’expertise d’assurance spécialisée dans la gestion des grands risques industriels et commerciaux en France et à l’international (soit 1/3 des dossiers traités). Nous comptons une cinquantaine de collaborateurs et nous générons un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros.

Notre activité s’inscrit dans une relation tripartite qui implique un assureur, un assuré et un courtier.

Dans le cadre d’un sinistre (incendie, tremblement de terre, inondation), nos experts interviennent comme le tiers de confiance ayant pour mission de définir les causes et les circonstances, évaluer le dommage subi par l’assuré (dommage matériel et pertes immatérielles), mais également pour rechercher les responsabilités afin de récupérer l’indemnité de l’assuré auprès d’un éventuel tiers, dont la responsabilité pourrait être engagée.

De manière réciproque, nous pouvons aussi intervenir pour défendre des assurés, dont la responsabilité est mise en cause


Pendant un incendie

Quels sont les principaux domaines dans lesquels VRS Vering intervient ?

Nous faisons partie des rares sociétés à avoir fait le choix de se positionner et de se spécialiser sur les grands risques : bâtiment, matériel (équipements industriels), préjudice financier (perte d’exploitation, carences diverses) et responsabilité civile. En effet, la plupart des sociétés d’expertise sont généralistes et proposent le même point d’entrée de traitement pour tous les types de sinistres possibles, quelle que soit leur importance.

À l’inverse, nous proposons un traitement spécialisé et sur-mesure mené par des experts dotés d’une grande expérience dans leur domaine de spécialisation.

Quels sont les enjeux auxquels vous devez faire face dans le contexte actuel ?

Aujourd’hui, le marché est marqué par plusieurs tendances. Au niveau des assurances et de leurs assurés, nous assistons à l’émergence d’une véritable différenciation entre le risque de base ou petit sinistre de fréquence et le grand risque.

Dans ce contexte, le positionnement exclusif de Vering sur les grands risques et les grands comptes internationaux a été particulièrement apprécié par le marché. Cela nous a permis de répondre aux attentes et besoins des diverses parties prenantes grâce une typologie pertinente, une organisation adéquate et un traitement sur mesure.

Avec la relocalisation de nombreuses industries hors du territoire national, il y a de moins en moins de sinistres en France alors que les industriels ont un besoin d’un accompagnement à l’international sur la gestion de ces risques. Nous leur apportons un traitement homogène de leur portefeuille de risques en jouant un rôle de médiation dans un contexte culturel, industriel et assuranciel différent de celui qu’ils connaissent en France.

VRS Vering a eu un rôle moteur dans le développement de cette forte tendance à l’internationalisation : pouvez-vous nous en dire ? Quels sont les services que vous proposez à l’international ?

Nous avons, en effet, participé à la co-création, il y a une quinzaine d’années, d’un réseau d’experts international : « vrs adjuster ».

Pendant une innondationNous sommes actionnaires, mais aussi membre fondateur et membre du board de ce réseau. Le réseau regroupe une quarantaine de sociétés avec lesquelles nous avons collaboré avec succès sur de nombreux dossiers à l’international.

Cela nous permet de nous appuyer sur des points de contact et des relais qui couvrent tous les continents. Ce maillage international nous offre la possibilité d’intervenir sur des sinistres importants comme les inondations en Thaïlande en 2011 ou la récente explosion du port de Tianjin en Chine.

Grâce à nos correspondants locaux, nous pouvons proposer aux grands comptes français une véritable réactivité, mais aussi une connaissance approfondie des contraintes et du contexte local.

Nous avons, en effet, développé une capacité à traiter des sinistres à travers le monde en respectant les cultures et les réglementations locales tout en garantissant une homogénéité de service, car le pilote de compte, en France, connaît très bien les exigences de l’assuré et de l’assureur.

L’expertise est un domaine assez conservateur. Quelle place y tient l’innovation et comment se traduit-elle chez VRS Vering ?

Le monde de l’expertise a connu très peu de changements au cours des dix dernières années. Néanmoins, chez Vering, nous cherchons à amener un nouveau souffle au métier, un vent d’innovation en développant des nouvelles méthodologies de travail.

NÉANMOINS, CHEZ VERING, NOUS CHERCHONS À AMENER UN NOUVEAU SOUFFLE AU MÉTIER, UN VENT D’INNOVATION EN DÉVELOPPANT DES NOUVELLES MÉTHODOLOGIES DE TRAVAIL.

Ainsi, il y a un peu plus de 5 ans, nous avons été pionniers dans l’utilisation de drones dans le cadre de missions de reconnaissance sur des sites difficilement accessibles suite à un sinistre.Nous avons aussi recours à la télé-expertise : l’assuré, via une application sur son smartphone, peut établir une visio-expertise avec un expert afin de procéder à une première expertise à distance.

Nous utilisons aussi la technologie des scanners laser 3D pour récupérer une image en 3D d’une scène de sinistre. À partir de cette scène figée stockée dans un cloud, nous pouvons lancer très rapidement des mesures de nettoyage, de décontamination tout en gardant la mémoire de ce qui s’est passé dans l’optique d’engager sur cette base des actions judiciaires, une recherche de cause, etc.

Actuellement, nous développons un nouvel axe technologique autour de la réalité virtuelle couplée à plusieurs autres technologies, dont celle du scanner 3D, pour reconstituer une scène afin de proposer à nos clients ,assureurs et assurés, de voir depuis leur bureau ce qui s’est passé sur le lieu du sinistre.

Quels sont les profils que vous recherchez et les opportunités de carrière que vous pouvez offrir à de jeunes diplômés ?

Pour soutenir notre croissance, nous sommes à la recherche de jeunes diplômés avec une première expérience dans le domaine industriel afin de mieux cerner les problématiques de nos clients.

Nous avons besoin de profils internationaux dotés d’une certaine agilité intellectuelle et culturelle pour naviguer entre les différents référentiels culturels auxquels nous sommes confrontés dans notre activité à l’international.

L’expertise d’assurance est un métier méconnu qui ne se réduit pas à l’expertise automobile ou de particulier, qui est l’aspect le plus visible. Le domaine des grands risques industriels est un métier riche et passionnant qui combine différentes expertises (industrie, finance, distribution.

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités

La page Facebook de la JR

.