Magazine N°715 Mai 2016 - Dossier FFE Hors Série
  • Dernier magazine (740)
  • Magazine de l'article (715)

Gwénola CHAMBON ()

Head of General Infrastructure Funds, Mirova

Articles du Dossier

Par Brigitte BOUQUOT (76)
Par Brigitte BOUQUOT (76)
Par Patrice KALFON
Par Gilles MAINDRAULT
Par Laurent BARBAGLI
et François-Xavier OVERSTAKE
Par Patrick MOUREU
Par Éric KOTOLEVSKY
Par Tancrède STAGNARA (99)
Par Ambroise LIARD
Par Michel BOITEUX
Par Vincent OUDIN (83)
Par Gwénola CHAMBON
Par Valérie ATTIA
Par Pierre-Edouard De la RONCIÈRE (98)
et Dominique BROSSAIS
Par Philippe DEROUIN
Par Philippe DONNET (80)
Par François FOURNIÉ
Par Bruno CHAMOIN

L'infrastructure : une alternative idéale d'investissement pour le marché de l'assurance

Dans le cadre de leur gestion d’actif, l’infrastructure est une classe d’action offrant un véritable relais de croissance pour les assureurs et les fonds de pension. Le point avec avec Gwénola Chambon, Head of General Infrastructure Funds, au sein de Mirova.

Logo Mirova

Quelques mots sur Mirova ?

Mirova est la filiale de Natixis Asset Management spécialisée dans l’investissement socialement responsable.

Elle est active sur plusieurs classes d’actifs : actions, taux, et Infrastructures. L’équipe Infrastructures généralistes est pionnière sur le marché du financement des infrastructures publiques puisqu’elle a créé en 2005 le premier fonds d’investissement en France dédié, pour accompagner le développement du marché des Partenariats Public-Privé (PPP).

En 2015 vous avez réalisé deux levées de fonds autour de deux stratégies différentes.
Pouvez-vous nous dire plus ?

Nous avons levé avec succès MCIF1 (« Mirova Core Infrastructure Fund »), dédié au financement des infrastructures en exploitation en Europe.

En parallèle, nous avons créé et finissons de lever BTP Impact Local, qui se concentre sur le financement de petits projets en France.

Ils s’inscrivent dans la longue durée, respectivement 25 et 35 ans. Ces deux stratégies n’ont pas d’équivalent en Europe continentale. Elles ont été imaginées sur la base de notre observation permanente du marché et de ses acteurs. Elles ont également ouvert notre activité Infrastructures à de nouveaux investisseurs, assureurs et fonds de pension européens notamment.

En quoi ces fonds sont-ils une option d’investissement pertinente pour les assureurs ?

Traditionnellement, les assureurs et fonds de pension présentent un appétit fort pour l’obligataire, notamment souverain. Face à la baisse des taux et un marché atone, ils recherchent des alternatives. L’investissement en Infrastructures présente des similitudes avec le marché obligataire, ce qui plait aux assureurs : profil de cash flow avec des maturités longues, profil d’amortissement proche de celui d’une obligation, mais aussi corrélation avec les contreparties publiques.

L’investissement dans les Infrastructures publiques a démontré une certaine résilience, et sa rentabilité potentielle est intéressante.

Plus concrètement, quels sont les types de projets concernés ?

À PROPOS DE MIROVA

Mirova développe une approche globale de l’investissement responsable : actions, taux, infrastructures généralistes et énergies renouvelables, Impact investing1, vote et engagement.
Mirova totalise 6,1 milliards d’euros d’encours en gestion et 42,9 milliards d’euros en vote et engagement2. Mirova rassemble une soixantaine d’experts multidisciplinaires : spécialistes de la gestion thématique, ingénieurs, analystes financiers et ESG3, spécialistes du financement de projets et experts de la finance solidaire.

Nous investissons dans des infrastructures régulées qui font l’objet d’un contrat entre une personne publique et une personne privée, ou dans des PPP. Il peut s’agir de concessions de projets d’autoroute, de métro, de tramway, ou encore d’infrastructures liées au numérique. Nous sommes par exemple investisseurs du stade Vélodrome, du zoo de Vincennes ou du projet de ministère de la Défense.

Investir dans des actifs tangibles présente l’avantage de pouvoir suivre la réalisation des projets et de bien appréhender leur caractère structurant, ainsi que leur impact social et local fort.

Quelques mots sur le label ELTIF (European Long Terme Investment Fund) ?

Ce label incite à canaliser des ressources de long terme au niveau européen sur des projets réels, afin de faire émerger plus d’outils concrets d’investissements. C’est l’esprit dans lequel nous développons nos stratégies.

La prochaine étape sera de réfléchir à un système d’incitation fiscale pour ces nouveaux véhicules.

_________________________________________
1. Les fonds infrastructures en cours de levée sont ouverts uniquement aux investisseurs autorisés selon la définition figurant dans les prospectus respectifs. Les fonds n’ont pas reçu l’agrément de l’AMF ou d’une autorité de tutelle, excepté le fonds Mirova Core Infrastructure Fund agréé auprès de la CSSF, Autorité de marché luxembourgeoise. Ces fonds présentent un risque de perte en capital. Impact investing : gestion à fort impact social/environnemental.
2. Source : Mirova – 31/12/2015.
3. ESG : Environnemental, Social/Sociétal et de Gouvernance.


Publicité MIROVA

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités

La page Facebook de la JR

.