Magazine N°715 Mai 2016 - Dossier FFE Hors Série
  • Dernier magazine (740)
  • Magazine de l'article (715)

Laurent BARBAGLI

Directeur Général AXA MATRIX Risk Consultants.

François-Xavier OVERSTAKE

Secrétaire Général AXA MATRIX Risk Consultants.

Articles du Dossier

Par Brigitte BOUQUOT (76)
Par Brigitte BOUQUOT (76)
Par Patrice KALFON
Par Gilles MAINDRAULT
Par Laurent BARBAGLI
et François-Xavier OVERSTAKE
Par Patrick MOUREU
Par Éric KOTOLEVSKY
Par Tancrède STAGNARA (99)
Par Ambroise LIARD
Par Michel BOITEUX
Par Vincent OUDIN (83)
Par Gwénola CHAMBON
Par Valérie ATTIA
Par Pierre-Edouard De la RONCIÈRE (98)
et Dominique BROSSAIS
Par Philippe DEROUIN
Par Philippe DONNET (80)
Par François FOURNIÉ
Par Bruno CHAMOIN

De l'expertise au conseil : la nouvelle facette de la gestion des risques

 
Pour les entreprises, gérer et maîtriser les risques ne signifient plus uniquement les couvrir. Aujourd’hui, elles sont plus proactives dans leur gestion du risque et ont besoin d’un accompagnement expert et pointu. Le point avec Laurent Barbagli, Directeur Général et François-Xavier Overstake, Secrétaire Général chez AXA MATRIX Risk Consultants.


Logo AXA Matrix

Pouvez-vous nous en dire sur AXA MATRIX Risk Consultants ?

Nous sommes une entité du groupe AXA. Contrairement à la plupart des autres entités du groupe qui sont essentiellement dédiées à l’assurance, AXA MATRIX Risk Consultants est centré sur la maîtrise des risques des entreprises. En effet, aujourd’hui, les risk managers des entreprises ne veulent plus uniquement acheter de l’assurance pour faire face aux risques.

Nous avons assisté à l’émergence d’une nouvelle démarche : la volonté de gérer eux-mêmes les risques en se dotant de leur propre ingénierie. AXA MATRIX Risk Consultants a eu un rôle pionnier et moteur dans le développement de cette tendance en proposant une activité de conseil destiné à ces entreprises qui souhaitent se réapproprier les problématiques relatives à la gestion de leurs risques.

Comment cet accompagnement se traduit-il ?

Aujourd’hui, nous avons deux grands types de clients. Nous travaillons d’une part pour le groupe AXA en interne et nous intervenons d’autre part en qualité de consultants auprès des risk managers des grands comptes industriels.

Cette activité de consulting s’articule autour de 4 différents livrables :

  • L’identification des risques : nous auditons les activités et les sites de nos clients afin de les accompagner dans l’appréhension et la compréhension des risques pour en obtenir une meilleure visibilité ;
  • Les mesures de réduction des risques : à partir de ce travail d’audit et d’analyse en amont, nous proposons à nos clients des recommandations et des préconisations ;
  • L’assistance à maîtrise d’œuvre ou d’ouvrage : elle correspond à l’accompagnement des clients dans la mise en place et le suivi des mesures identifiées, en aidant le client à gérer globalement son profil de risque ;
  • L’aide à la priorisation des investissements en protection et risk management : nous aidons nos clients à décider de l’allocation des financements et investissements en fonction de leurs enjeux business et des impacts les plus significatifs sur la maîtrise des risques (type de protection, localisation, scénarisation de risques …).

Cette approche globale et transversale nous permet d’accompagner nos clients sur des risques classiques tels qu’incendie, défaillance d’équipements industriels, mais aussi sur les risques de catastrophes naturelles (tremblement de terre en particulier), ou environnementaux, ainsi que sur les risques liés à la la chaîne d’approvisionnement.

La formation est un élément clé pour vous. Pourquoi ? Et comment cela se traduit-il ?

Notre vocation est de protéger les entreprises en anticipant leurs risques et en réduisant l’impact des sinistres. Pour mener à bien ces objectifs, il est nécessaire d’établir une veille technique permanente et d’homogénéiser nos solutions et nos processus pour garantir un standard qualitatif « à la pointe » que nos ingénieurs vont appliquer chez nos clients, quelle que soit la zone géographique où ils seront amenés à intervenir.

La formation offre la possibilité de créer un équilibre entre notre méthodologie, nos procédures et l’application des mêmes standards qualitatifs par tous nos collaborateurs. Nos clients sont les premiers à demander cette harmonisation du message de prévention et des solutions de risk management aussi bien pour leurs sites en France qu’à l’étranger.

Tout comme la formation, la R&D et notre bureau technique contribuent à cet effort d’homogénéisation.

Nos investissements dans la formation et la R&D nous ont par exemple permis d’avancer considérablement sur la problématique des tremblements de terre. Nous avons adopté une méthodologie et une approche complètement différentes de celles traditionnellement basées sur les modèles historiques. Nous prenons en compte des paramètres divers tels que la fragilité des bâtiments, la typologie des structures, l’âge de la construction … en réalisant si nécessaire des audits sur site.

Sur ce sujet précis, nous avons ainsi noué un partenariat avec l’Université de Naples, connue pour ses recherches pointues sur les catastrophes naturelles.

Quelles sont les autres caractéristiques qui vous distinguent sur ce marché ?

Nous disposons d’un réseau et d’un maillage international qui nous permettent de couvrir et d’intervenir sur tous les continents. Notre organisation est basée sur un modèle flexible et souple qui se traduit par la capacité à traiter des risques spécifiques et complexes, mais aussi par la possibilité d’industrialiser l’implémentation des mesures de protection à différents niveaux.

Les divers champs de spécialisation de nos ingénieurs nous permettent de réduire et d’anticiper les risques en mobilisant les ressources et les expertises requises selon l’activité du client (distribution, industrie, matières premières, agroalimentaire …) ou ses risques.

Quels sont les enjeux que vous avez identifiés ainsi que les axes de développement qui en découlent ?

Nous travaillons principalement avec des grands groupes à partir de nos implantations mondiales, mais nous nous adressons également aux entreprises « middle-market » qui font face aux mêmes types de risques que celles d’une taille supérieure.

Nous souhaitons travailler avec ce marché en leur proposant des services plus industrialisés qui correspondent à leurs budgets. Nous avons d’ailleurs développé des applications informatiques capables de délivrer des études ou des audits de risques plus synthétiques. Cette diversification de nos services nous permet de nous adapter aux besoins et aux contraintes de nos clients.

Aujourd’hui, les entreprises ont donc développé une approche plus globale de la gestion de leurs risques : elles structurent et mettent en place des politiques internes de gestion, de maîtrise, de financement et de transfert à l’assurance de leurs risques.

Dans ce contexte, sur ce point, notre ambition est de continuer à les accompagner en évoluant à leurs côtés afin de satisfaire leurs demandes et répondre à leurs besoins. Pour cela, nous sommes passés d’une ingénierie du risque classique à une approche personnalisable de conseil qui tient compte de leurs enjeux.

Hésitation entre le risque et la valeurCHIFFRES CLÉ

  • 160 ingénieurs / consultants
  • Plus de 32 millions d’euros de chiffre d’affaires
  • Plus de 40 ans d’expérience
  • Plus de 300 clients opérant dans plus de 18 secteurs d’activité à travers le monde
  • Une présence dans 16 pays (Bénélux, France, Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni, États-Unis, Brésil, Mexique, Canada, Chine, Dubaï, Hong Kong, Singapour, Malaisie et Inde)
  • 8 % du temps de nos ingénieurs dédié à la R&D et la formation.

 

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités

La page Facebook de la JR

.