Adista

Adista : une offre tout-en-un au plus proche des entreprises

Dossier : Vie des entreprisesMagazine N°776 Juin 2022
Par Patrice BÉLIE

Patrice Bélie, président d’Adista, nous présente le positionnement de cet opérateur alternatif en pleine croissance sur un secteur des télécommunications en pleine effervescence entre l’arrivée de la 5G et l’accélération du déploiement de la fibre. Rencontre.

 

Adista se positionne comme un opérateur alternatif. Quelques mots pour vous présenter.

Adista est aujourd’hui le 3e opérateur de services B2B en France. En 2021, nous avons généré un chiffre d’affaires de près de 225 millions d’euros. Adista emploie près de 900 collaborateurs et compte dans son portefeuille plus de 50 000 entreprises clientes en France. Aujourd’hui, nous proposons à nos clients cinq types de services :

  • La connectivité
  • Des outils de travail pour la téléphonie sur IP, les communications unifiées, le travail collaboratif ;
  • Le Cloud avec 11 data centers qui permettent de couvrir les besoins de nos clients en matière d’hébergement, de sauvegarde, d’IaaS, de PaaS. Nous sommes par ailleurs aussi hébergeurs de données de santé ;
  • Des services managés : audit, conseil, accompagnement… ;
  • Des services additionnels comme la cybersécurité.

Depuis plus de 15 ans, nous affichons une croissance à deux chiffres sur ce marché très dynamique qui a vocation à le rester avec le retrait du réseau historique en cuivre et la migration vers la fibre optique. Cette transition du cuivre à la fibre pousse notamment les entreprises à se diriger vers la téléphonie sur IP.

En parallèle, dans le cadre du plan France Très Haut Débit, la couverture territoriale en fibre optique et en très haut débit est de près de 90 % actuellement. Cette nouvelle réalité contribue à l’évolution des usages au sein des entreprises qui peuvent dorénavant utiliser de nouveaux outils notamment collaboratifs, bénéficier d’une latence plus faible grâce à la performance de nos réseaux, pour mieux intégrer le Cloud dans leur organisation.

En capitalisant sur un maillage régional qui s’appuie sur neuf régions de vente, Adista a la capacité d’accompagner ses clients au plus près de leurs besoins. Nous sommes ainsi le seul opérateur alternatif français à couvrir l’ensemble du territoire. Et nous sommes, par ailleurs, très attachés à cette proximité avec nos clients et à la construction d’une relation interpersonnelle qui est non seulement un vecteur de différenciation, mais aussi un levier de satisfaction.

Concrètement que proposez-vous ?

Nous proposons à nos clients une expérience unifiée qui va couvrir l’ensemble de leurs besoins en termes de téléphonie, de communication, d’hébergement, et même de sécurité des PME et des ETI. Nous prenons en charge toute la complexité de la dimension technique afin de mettre à leur disposition les outils et les solutions qui leur permettront de se concentrer sur leur cœur de métier.

Notre activité est à la croisée entre le monde des télécommunications et celui de l’infogérance informatique et Cloud. Nous combinons ces deux dimensions pour proposer aux entreprises un point de contact unique, simple d’accès et qui va faciliter leur gestion de ces questions au quotidien. D’un point de vue business, c’est un véritable enjeu, car les acteurs positionnés sur ces deux segments ne sont pas les mêmes et il y a en France très peu d’acteurs qui ont opté pour un positionnement double comme le nôtre.

Dans un univers où l’ensemble des services informatiques et de télécommunications convergent dans le Cloud, notre valeur ajoutée réside également dans notre capacité à couvrir tous les maillons de la chaîne de valeur. C’est ce qui nous permet de proposer une expérience unifiée et sans couture au travers d’un réseau d’entreprise qui fonctionne aussi bien sur le fixe, le mobile que les PC et qui permet aux collaborateurs de basculer très aisément d’un support à l’autre sans aucune contrainte.

 

Adista : une offre tout-en-un au plus proche des entreprises

Comment distribuez-vous vos produits et services ?

Notre modèle de vente s’articule autour de :

  • Un pôle de vente directe avec nos commerciaux qui vont au contact de nos clients et de nos prospects. Cela nous permet de leur offrir un point de contact unique et une relation client axée sur la proximité et la continuité ;
  • Un pôle de vente indirecte : dans ce cadre, nous faisons appel à d’autres acteurs du marché, notamment d’anciens intégrateurs qui sont devenus des opérateurs. Ce modèle nous permet de pénétrer plus rapidement le marché et d’étendre notre périmètre d’action commerciale. Concrètement, ces acteurs, via un portail de services dédiés, peuvent revendre en marque blanche à leurs clients finaux l’ensemble de nos offres et services. Aujourd’hui, suite à notre rapprochement avec unyc en septembre dernier, nous capitalisons sur un réseau de plus de 700 revendeurs de cet acteur spécialisé dans la vente indirecte.

Entre 5G et THD, quels sont vos enjeux et perspectives ?

Le Plan France Très Haut Débit a donné une nouvelle dynamique au secteur. À partir de là, notre ambition est de proposer à nos clients une expérience haut débit optimale. Grâce à notre backbone télécommunications composé d’une centaine de points en France, nous allons pouvoir rendre des services locaux avec une latence réduite et un très haut débit (100 mégabits en moyenne). Au-delà, ce maillage territorial sur lequel repose notre réseau permet également d’offrir un hébergement et une sauvegarde locale à très haut débit, aussi appelés Edge. Concrètement, nous nous servons d’un actif télécom pour faire de l’hébergement. Cela permet, par ailleurs, à des PME et des ETI d’avoir une expérience du Cloud optimale comme si l’hébergement ou la sauvegarde de leurs données étaient réalisés en interne, au sein même de leur infrastructure. Cette offre au plus près des entreprises sur les territoires permet d’éviter d’avoir à recourir à plusieurs data centers, est plus sécurisée et vertueuse sur le plan environnemental.

Quant à la 5G, elle s’impose déjà comme un sujet d’avenir. Au quotidien, nous utilisons évidemment de manière significative la 4G. Au cours des dernières années, nous avons très rapidement proposé des solutions à nos clients basés sur la 4G comme des services de voix (cartes SIM, smartphones…), mais aussi des services de backup 4G… La 5G représente donc une évolution logique pour augmenter les débits et continuer à proposer des services toujours plus performants.

En parallèle, quels sont les autres sujets qui vous mobilisent ?

Au cœur de nos enjeux stratégiques, on retrouve la croissance aussi bien organique qu’externe pour acquérir plus de couverture sur le marché national et étendre notre portefeuille client. Nous avons, d’ailleurs, la chance d’avoir un des plus faibles taux de churn sur le marché. C’est une véritable fierté pour l’ensemble de nos collaborateurs !

Pour relever ce défi de la croissance, nous devons renforcer notre politique de recrutement pour attirer et fidéliser de nouvelles compétences et des talents. Le monde des télécommunications et de l’informatique est en pleine effervescence. Il y a des tensions sur de nombreux métiers comme les développeurs, les ingénieurs… Adista doit se démarquer et valoriser sa marque employeur pour gagner en notoriété et visibilité et ainsi être en mesure d’attirer ces profils très convoités.

Poster un commentaire