150 ans au service de l’intérêt général

Dossier : ÉditorialMagazine N°705 Mai 2015
Par Laurent BILLÈS-GARABÉDIAN (83)

La Kès et les actions de bienfaisance tant entre les élèves que vers l’extérieur de l’École remontent presque à l’origine de l’École, entre 1800 et 1806. Le centenaire de la Kès fut fêté en 1932 et son bicentenaire en 2004, ce qui prouve que les X savent prendre des libertés avec les chiffres. Ces actions furent à l’origine de la Société amicale de secours, fondée en 1865.

Celle-ci deviendra l’AX en intégrant également les actions de rayonnement de l’École, avec en particulier le Bal de l’X qui aura pour objectif d’alimenter le budget de solidarité.

L’X donne une formation scientifique pluridisciplinaire d’excellence, mais pas seulement. L’École développe aussi chez les élèves le sens de l’intérêt général au service de la Nation.

Il s’exprime à travers la création de savoir, d’innovation, de richesse et d’emploi pour le pays. Par son enseignement de haut niveau et sa formation humaine et militaire, l’X forme des acteurs de la société, éclairés et responsables, guidés par l’éthique, au service du pays dans son ensemble.

La compétition internationale et la course au classement ne doivent pas faire oublier les caractéristiques historiques de notre École, qui lui donnent son identité et son âme.

Ce numéro illustre ce sens de l’intérêt général à travers les nombreuses actions de solidarité impliquant des polytechniciens.

C’est cet esprit que l’AX veut mettre en avant en cette année de 150e anniversaire, dans les pages de La Jaune et la Rouge, dans le Magnan de toutes les promotions organisé à l’École le 10 octobre, jour de la fête de la Science, et dans le colloque sur l’ingénieur innovant et solidaire que nous organisons le 10 décembre avec la participation, entre autres, de notre camarade Jean Tirole, prix Nobel d’Économie.

Poster un commentaire