Magazine N°723 Mars 2017 - Enseignement

Josselin GARNIER

Professeur de mathématiques appliquées à l’X

Une première leçon inaugurale à l'X

Josselin Garnier, nouveau professeur de mathématiques appliquées à l’X, a donné le 26 janvier dernier sa « Leçon inaugurale ». Ainsi s’ouvre une nouvelle tradition de l’École : désormais, les professeurs impétrants devront se plier à cet exercice.
 

Donner une leçon inaugurale, quelle impression ?

C’était doublement émouvant : inaugurer cette nouvelle pratique de l’École, et me retrouver face à l’ensemble du corps enseignant pour expliquer mon domaine de recherche.

Vous êtes spécialiste de la propagation des ondes en milieu aléatoire. De quoi s’agit-il ?

C’est un sujet que j’ai abordé au début avec la modélisation de la propagation dans les fibres optiques, avec bien sûr des applications aux télécommunications.

« Les jeunes X sont assez différents des publics d’étudiants que j’ai connus jusqu’ici »

Mon intérêt se porte maintenant vers l’imagerie en milieu aléatoire, avec des applications qui vont du médical à l’acoustique sous-marine, en passant par la sismique. Donc avec de belles mathématiques derrière, mais aussi beaucoup d’applications très concrètes.

D’ailleurs, j’ai démarré en parallèle une petite start-up dans l’incubateur Drahi (X-Novation Center) pour commencer à développer ces applications.

Devenir professeur à l’X, que cela représente-t-il ?

C’est un nouveau défi pour moi : je connaissais l’École puisque, quoique normalien, j’y ai préparé et soutenu ma thèse en 1996 et que j’y suis resté comme chercheur CNRS jusqu’en 2001.

Ensuite, après une quinzaine d’années à l’Université, d’abord à Toulouse puis à Paris-Diderot, j’ai senti qu’il était temps de bouger, et revenir à l’X était une excellente opportunité !

Mais c’est un nouvel environnement, en particulier pour l’enseignement, car les jeunes X sont assez différents des publics d’étudiants que j’ai connus jusqu’ici : leurs motivations ne sont pas aussi concentrées que celles des étudiants que j’ai eus à la fac, en particulier en tronc commun de première année.

Mon ambition : stimuler la curiosité de quelques jeunes X pour ces sujets et prouver à tous la puissance et l’intérêt des mathématiques !
 

Josselin Garnier, professeur au Centre de mathématiques appliquées (CMAP)
Josselin Garnier, professeur au Centre de mathématiques appliquées (CMAP).
© ÉCOLE POLYTECHNIQUE - J. BARANDE

Propos recueillis par Robert Ranquet (72)

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter l'offre de Viagra ou de Cialis sans ordonnance.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Ce n'est donc pas la peine de les écrire plusieurs fois, sous prétexte qu'on ne les voit pas  apparaître immédiatement

Actualités

.