Magazine N°706 Juin/Juillet 2015 - Arts,Lettres et Sciences
Par Jean SALMONA (56)
Rédacteur François MAYER (45)

Articles du dossier

Par Festival de Salzbourg, direction Daniele Gatti
Rédacteur Marc DARMON (83)
Rédacteur Jean SALMONA (56)
Rédacteur Jonathan CHICHE (05)
Par Thierry PICHEVIN (87)
Rédacteur Gérard BLANC (68)
Par André De PERETTI (36)
Rédacteur Charles-Henri PIN (56)
Par Claude RIVELINE (56)
Rédacteur Jean SALMONA (56)
Par Lionel STOLÉRU (56)
Rédacteur Jean-Claude GODARD (56)
Par Francis SOULIÉ De MORANT (57)
Rédacteur Christian MALDIDIER (54)
Par Jean SALMONA (56)
Rédacteur François MAYER (45)

Une fugue de Bach

Autant le dire tout net : j’ai beaucoup aimé Une Fugue de Bach de Jean Salmona.

Pour le style d’abord, rapide et clair, qui entraîne le lecteur dans le récit sans qu’il s’en rende compte. Pour le sujet ensuite, et pour l’idée audacieuse de faire de Bach un personnage de roman.

Une Fugue de Bach est une histoire d’initiation et de transmission entre un Bach bien et bon vivant, et une élève exceptionnellement douée. Initiation à la musique, à l’art culinaire, et à l’amour.

Livre : UNE FUGUE DE BACH par Jean Salmona (56)Dans la première partie, musique et cuisine se répondent. Leur complémentarité est une trouvaille. L’amour est un discret contrechant en forme de montée chromatique, délicatesse rare à notre époque où appeler un chat un chat est un minimum.

Dans la seconde, ce thème amoureux occupe le devant de la scène. Le point d’orgue de la conclusion rappelle une certaine Chartreuse éponyme du roman dont elle marquait l’aboutissement en faisant sa première apparition à la dernière ligne.

Avant la guerre, le plus créatif des cuisiniers était Fernand Point. Les chefs de la « nouvelle cuisine » en firent leur prophète et s’inspirèrent de ses préceptes : simplicité, excellence des ingrédients, harmonie des saveurs, nouveauté des accords, élégance de la présentation.

On retrouve ces qualités dans le roman-contrepoint de Jean Salmona, régal trop vite achevé qui est au fond un hymne à la vie.

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter l'offre de Viagra ou de Cialis sans ordonnance.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Ce n'est donc pas la peine de les écrire plusieurs fois, sous prétexte qu'on ne les voit pas  apparaître immédiatement

Actualités

.