Magazine N°567 Septembre 2001 - Expressions
  • Dernier magazine (729)
  • Magazine de l'article (567)

Articles du Dossier

Par Michel PRUDHOMME (64)
Accès libre
L'outplacement 0
Par Richard LAURENT (54), responsable du Bureau des Carrières de l'A.X.
Accès libre
Courrier des lecteurs 0
Par Pierre JAMET (53), Michel DELAAGE (59), Rémi DESCANS (56)
Par Jacques BOURDILLON (45)

Les débuts de Tremplin

Un tremplin vers l’avenir

Un groupe d’étudiants de Polytechnique aide les lycéens de zones difficiles à s’engager dans des études longues et propose à d’autres étudiants de se joindre au mouvement à la rentrée 2001.

L’Association Tremplin, lancée à la rentrée 2000, a donné des cours à des lycéens motivés d’établissements situés en zone difficile afin qu’ils puissent faire des études supérieures de qualité et servir de locomotives pour le reste du lycée. Une dizaine de polytechniciens (dont cinq très régulièrement) ont mis en place des cours de maths et de physique destinés à des petits groupes allant de deux à huit lycéens de terminale S. Les séances ont été programmées selon un rythme d’une heure trente ou deux heures tous les quinze jours. Les thèmes choisis dépassent l’horizon Bac, pour voir un peu plus loin, en avançant doucement.

Il y a eu des sujets de concours pour prépas intégrées et des éléments de cours de maths sup. L’idée générale, par rapport aux énoncés de terminale où la résolution des problèmes est un peu mâchée, a été de stimuler la réflexion et l’intuition des lycéens en leur donnant moins de renseignements sur les étapes intermédiaires du raisonnement.

Quatre lycées ont été choisis pour cette première année, l’un à Massy, les trois autres en Seine-Saint-Denis. Les lycées retenus sont des lycées situés en zone sensible dont les proviseurs étaient spontanément tentés par l’expérience proposée par Tremplin.

Les premiers résultats commencent tout juste à se faire connaître. Sur la petite trentaine d’élèves suivie par les polytechniciens, une bonne partie ira sans doute en classes préparatoires l’année prochaine, dans des établissements de niveaux variés. D’autres iront en faculté. Certains lycéens ont d’ailleurs pu s’informer sur les études en faculté de médecine : ceux avec qui un étudiant en huitième année de médecine, invité par Tremplin, est venu discuter pour leur présenter sa formation. Tremplin crée une dynamique afin que les élèves osent tenter les études correspondant à leur niveau. L’idée est de tenir le discours “ Toi aussi, tu peux ”, chaque lycéen étant bien sûr libre de choisir la formation qu’il préfère.

Né à Polytechnique, le groupe Tremplin va s’ouvrir à des étudiants d’autres établissements l’an prochain.

Tremplin, qui faisait partie cette année de l’Action sociale de la Kès (ASK), l’association qui fédère les activités à caractère social des élèves de l’École polytechnique, devient une association d’étudiants indépendante. Tremplin se propose d’essaimer l’idée en créant des antennes dans d’autres écoles d’ingénieurs et dans des universités. Chaque antenne s’organisera de façon autonome et bénéficiera du soutien de l’Association : elle disposera d’une banque d’exercices, des leçons tirées de cette première expérience, du remboursement éventuel de frais de transports…

Mais pendant que cette ouverture se prépare, une évaluation est conduite au terme de la première année d’activité. Des questionnaires ont été envoyés aux lycéens, aux professeurs et aux proviseurs pour connaître leurs sentiments sur l’action menée : les objectifs du travail ont-ils été bien présentés ? les séances ont-elles permis de développer les qualités d’intuition et de curiosité ? serait-il judicieux d’entamer une action dès la 1re S au lieu de se limiter à la terminale ? Les élèves comme les professeurs souhaitent que la formule se renouvelle l’an prochain.

Et en attendant les cours de l’année prochaine avec de nouveaux lycéens, un suivi est prévu pour les anciens : pour ceux-là pas de nouveaux cours mais un lien maintenu pour leur donner des conseils en cas de problèmes, pour permettre aussi d’établir des statistiques sur le long terme, et pour les inciter, enfin, dans les années qui viennent, à revenir dans leur lycée raconter leur expérience.

Pour davantage de renseignements :
http://tremplin.polytechnique.org

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités