Magazine N°727 Septembre 2017 - Dossier FFE
  • Dernier magazine (729)
  • Magazine de l'article (727)

Ramesh CAUSSY (D2009)

Président et Fondateur de Partnering Robotics

Articles du Dossier

Par Michel TOBELEM (84)
Par Nicolas CHAMUSSY (87)
Par Guy MAUGIS (73)
et Olivier SAINT-ESPRIT
Par Bruno SEREY (81)
et Céline LION-BACHÈLERIE
et Géraldine CRAMPETTE
Par Thierry BRUNEL
Par Ramesh CAUSSY (D2009)
Par Emmanuel LEROY (08)
Par Emmanuel POTTIER

Partening Robotics : Quand la robotique devient réalité

Fleuron technologique français, Partnering Robotics, contrairement à la majorité des autres acteurs du marché, propose des robots en tant que produit et non pas comme des prototypes. Avec Diya One X, la start-up française révolutionne les lieux de travail grâce à un robot focalisé sur des services axés sur le bien-être et la qualité de vie au travail. Rencontre avec Ramesh Caussy (D.2009), Président et Fondateur de Partnering Robotics.

Logo Partnering Robotics

Après Diya One, le premier robot qui purifie l’air ambiant, vous avez lancé Diya One X le premier robot bien-être.
Pouvez-vous nous en dire plus ?

Diya One a d’abord été centré sur la qualité de l’air grâce à sa capacité à mesurer et réparer l’air en l’épurant de 99,95 % des polluants, des nano aux grosses particules en passant par les bactéries, les virus. À cela, nous avons ajouté la capacité à mesurer l’ambiance sonore et lumineuse.

Nous avons nommé notre nouveau robot, Diya One X. Le X fait référence à la version « extended » et est également un clin d’œil à l’École polytechnique dont je suis « docteur ».

Pourquoi avoir choisi de vous positionner sur le bien-être ? Qu’est-ce que cela implique ?

Aujourd’hui, parmi les facteurs qui permettent d’évaluer le bien-être des travailleurs sur le lieu de travail tel que décrit par l’Observatoire de la Qualité de Vie au Bureau, on retrouve la température, l’environnement sonore, la luminosité, l’humidité et la qualité de l’air.

L’ensemble de ces critères physiques est pris en charge par Diya One X, c’est pourquoi nous le définissions comme le robot bien-être.

Il intègre non seulement plus de fonctionnalités, mais il est aussi certifié CE, Conformité Européenne. Il s’agit d’un des très rares robots à avoir réussi à passer ce cap en termes de certification.

Diya One X a ainsi passé les normes au niveau sécurité électromagnétique, physique, électrique, logicielle et des données.

Sur le plan technique, alors que beaucoup d’acteurs sur ce marché optent pour un langage naturel, nous avons fait le choix de doter Diya One X d’un nouveau langage droïde, comme R2-D2.

Nous pensons qu’un robot doit rester un objet et que l’humain doit être au centre de la vie économique, digitale et réelle. Diya One X est donc capable de faire des petits sons amicaux répondant à une codification particulière très facilement identifiable. C’est une véritable évolution en termes de capacités interactionnelles des robots.

Vous venez de participer à VIVATECH 2017. Qu’en retenez-vous ?

Nous sommes très heureux d’avoir participé à VIVATECH où nous avons eu la chance d’avoir un beau stand aux côtés de grandes entreprises comme La Poste, Ericsson, Peugeot, Google…

Nous remercions d’ailleurs les organisateurs qui nous ont permis de mettre en avant le seul robot français. Ils ont eu conscience de cette première mondiale et française : un produit, un robot certifié CE !

À notre stand, nous avons reçu la visite de nombreux grands comptes et avons réceptionné des demandes de partenariats : Ali Baba, Sony, Softbank, Cisco…

Enfin, nous avons aussi bénéficié de la couverture médiatique exceptionnelle avec plusieurs millions de vues sur les réseaux sociaux, des retombées médias importantes avec plus de 45 articles parus de presse dans des grands journaux comme les Échos, le Figaro…

VIVATECH a donné à Diya One X et Partnering Robotics une très belle visibilité.

Diya One est 100 % Made In France et French Lab.
Pouvez-vous nous en dire plus sur cet aspect ?

Robot Diya One, le robot bien-être de Partnering RoboticsNous avons reçu de la part de Yves Jégo, le père fondateur du Made In France et du label Origine France Garantie ce même label. À ce jour, Diya One X est le seul robot français à l’avoir obtenu.

Le label certifie que notre robot et tout le travail essentiel autour de lui ont été réalisés en France. Nous sommes extrêmement fiers d’avoir été certifiés d’autant plus qu’il s’agit d’un véritable produit qui est commercialisé et non pas d’un prototype contrairement à 99,99 % des robots.

En parallèle, Partnering Robotics, qui fait partie de la French Tech, est classé Bpifrance Excellence et parmi les entreprises de croissance, est également reconnue comme French Fab, car nous créons des emplois industriels en produisant nos produits en France.

Qu’en est-il de la commercialisation ?

Elle a débuté en avril 2016 avec la commercialisation de Diya One. Aujourd’hui, nous entamons une phase d’accélération. Nos carnets de commandes sont déjà bien remplis et nous continuons à recevoir des demandes de partenariats.

D’ailleurs, nous venons d’annoncer notre collaboration avec la région Ile-de-France pour accentuer nos opérations auprès des grands comptes et sensibiliser les différentes parties prenantes aux enjeux du bien-être et de la qualité au travail.

En parallèle, vous continuez à innover et à proposer de nouveaux services. Quels sont-ils ?

Lors de VIVATECH, nous avons présenté sur notre stand de nouveaux services autour de la donnée mobile notamment des cartes de la météo intérieure dynamiques alimentées par la capacité exceptionnelle de navigation de nos robots qui peuvent se déplacer partout, collecter des données via un réseau de capteurs précis et les restituer en temps réel ce qui permet de suivre l’évolution des paramètres du bien-être.

EN BREF

Fondée en 2007 par Ramesh Caussy, Partnering Robotics est une entreprise innovante qui imagine et réalise des solutions (plateformes hardware, logicielles, services) et des services numériques en direction de marchés émergents (Robotique et Gestion d’énergie).
Ces solutions sont couplées à des réservoirs de données de masses mobiles créant ainsi des possibilités inédites de services et de cartographies dynamiques.
Ramesh Caussy a inventé DIYA ONE, le premier robot neuro-inspiré interactif qui prend soin des environnements intérieurs et du bien-être des occupants. Plus qu’un robot, DIYA ONE est une plateforme ouverte qui positionne Partnering Robotics sur le marché des services en entreprise.

Nous avons également montré que Diya One X est une solution IoT mobile unique au monde de par cette capacité à se déplacer et à collecter différents types de données et à se positionner en « gateway data » (ex. sécurité des données, recalibration des capteurs, etc.) : live data, big data, data maps…

Quelles perspectives vous offrent-ils en termes de collaboration avec votre écosystème technologique ?

Nous venons d’ouvrir notre second tour de table, « round B » afin de rechercher des capitaux pour l’accélération de notre développement en France, en Europe et dans le monde entier. Les groupes français sont bienvenus !

Nous pouvons aussi compter sur notre écosystème international qui réagit très favorablement avec des grands groupes qui se rapprochent de nous. En outre, notre plateforme ouverte permet à notre écosystème de développer des solutions et de faire évoluer Diya One X.

En parallèle, ces groupes ont compris l’importance d’avoir accès à des compétences en robotique, en intelligence artificielle, en data mobile et d’avoir par la même occasion une équipe prête à conquérir le monde.

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités