Magazine N°706 Juin/Juillet 2015 - Arts,Lettres et Sciences
  • Dernier magazine (730)
  • Magazine de l'article (706)
Par Thierry PICHEVIN (87)
Rédacteur Gérard BLANC (68)

Articles du Dossier

Par Festival de Salzbourg, direction Daniele Gatti
Rédacteur : Marc DARMON (83)
Accès libre
Jean-Pierre RAMPAL 0
Rédacteur : Jean SALMONA (56)
Rédacteur : Jonathan CHICHE (05)
Par Thierry PICHEVIN (87)
Rédacteur : Gérard BLANC (68)
Par André De PERETTI (36)
Rédacteur : Charles-Henri PIN (56)
Accès libre
Les Matriarches 0
Par Claude RIVELINE (56)
Rédacteur : Jean SALMONA (56)
Accès libre
Les Iris jaunes 0
Par Lionel STOLÉRU (56)
Rédacteur : Jean-Claude GODARD (56)
Accès libre
La Benne 0
Par Francis SOULIÉ De MORANT (57)
Rédacteur : Christian MALDIDIER (54)
Accès libre
Une fugue de Bach 0
Par Jean SALMONA (56)
Rédacteur : François MAYER (45)

Questionnements d'un océanographe

Une immersion dans le monde de la recherche et les questions éthiques qu'elle soulève

L'auteur a suivi un parcours classique pour un X désirant faire de la recherche : doctorat au Centre militaire d'océanographie. Sa discipline n'était pas a priori une de celles qui posent de grandes questions à la société.

Livre : Questionnements d'un océanographe par Thierry Pichevin (87)Mais ses travaux suscitèrent des questionnements personnels auxquels il répondit par une formation doctorale en éthique. Il se place nettement dans le cadre des réflexions contemporaines, l'éthique de Paul Ricœur, l'épistémologie de Thomas Kuhn, Karl Popper et Paul Feyerabend, la sociologie des sciences d'Edgar Morin.

Des questions d'ordre éthique se posent au chercheur au cours des trois stades de son travail : la détermination du sujet de recherche, la conduite de celle-ci (élaboration théorique, confrontation de la théorie aux observations, simplifications de la réalité) et le devenir des résultats (applications, diffusion, implications et sens donné à la connaissance que l'on en tire). Elles concernent principalement sa liberté et sa responsabilité.

Les réflexions éthiques deviennent de plus en plus nécessaires en raison de la part croissante des aspects techniques dans les décisions à prendre. Mais le scientifique n'y est pas forcément préparé : d'une part la science cherche des lois générales alors que l'éthique ne traite que de cas particuliers, d'autre part le rôle de la subjectivité et des émotions dans sa réflexion est souvent plus ou moins volontairement méconnu ou négligé.

Son chapitre de conclusion suggère quelques éléments qui pourraient être apportés à l'enseignement de l'École : prendre conscience des éléments que le scientifique ignore parfois et qui mêlés à ses critères rationnels restreignent sa liberté, prendre du recul par rapport à une situation afin d'en voir les différentes facettes, décloisonner la connaissance scientifique et donner le goût de « laisser la place à d'autres formes de connaissance qui peuvent compléter les apports de la science ».

Ajouter un commentaire

Publication des commentaires

La publication des commentaires est modérée, principalement pour éviter des offres commerciales inadaptées.
Cela est exécuté une ou deux fois par jour.

Depuis un certain temps,les fiches des auteurs (cliquer sur la photo)comportent un lien sur leur fiche LinkedIn. Cela permet de contacter les auteurs sans que nous ayons à publier leur adresse. Dans le cas de cette utilisation veuillez bien préciser les références de l'article commenté.

Actualités